Sabala détente avec Eboa Lotin in « mulema mam »

30062012

Sabala détente avec Eboa Lotin in MULEMA. Ce mot, pour qui connaît des langues bantu, ne peut être étranger. Il rappelle muntima (kikongo, téké et autres), motema (lingala), otema (embosi), etc. Il signifie le cœur. Du cœur, à coup sûr, feu Eboa Lotin en avait. Lire la suite… »




Abdoulaye Diabaté nous donne une leçon de balafon

17062012

Abdoulaye Diabaté nous donne une leçon de balafon dans Musique images-14-150x98LE balafon, quel bel instrument! Je n’ai jamais visité de village, burkinabè ou de cette région, mais je doute que l’on puisse y passer sans rencontrer une seule pièce de ce bel outil. Les sons qui en sortent sont agréables à l’oreille et ceux qui savent en jouer sont de véritables virtuoses. Je vous amène à la rencontre d’Abdoulaye Diabaté qui en quelques minutes, je l’espère, saura vous ravir et peut-être vous faire aimer cet instrument, si vous ne le connaissez pas encore.

Image de prévisualisation YouTube

 

Obambé GAKOSSO, June 2012 ©




Sabala détente avec Jocelyne Beroard dans « Mi tchè mwen « 

9062012

 

Sabala détente avec Jocelyne Beroard dans

Le groupe Kassav'

JEUNE DANS LES années 80 au Congo, surtout à Mfoa, on ne peut oublier cette année 1987 où ce groupe mythique, Kassav’, le plus grand groupe musical français, le plus connu à travers le monde, celui qui vend le plus d’albums, était de passage au pays de Marien. Il devait faire un concert et je me souviens qu’avec les amis, dans notre rue Franceville, à Ouenzé, il y avait aussi de l’effervescence: y aller ou pas? Lire la suite… »




Sabala détente avec Ange Linaud dans « Mwana ya behomi »

2062012

Sabala détente avec Ange Linaud dans VOILÀ ENCORE UN IMMENSE talent qui n’a pas été reconnu à sa juste valeur, sur la rive droite du Congo. Ange Linaud Ndjendo, plus connu sous le nom d’Ange Linaud, tout court, a fait partie du paysage musical congolais des années 70 à son décès, en novembre 1999. C’était une sorte de crooner. Comme nombre de ses compatriotes des deux rives du Congo, il chantait l’amour. L’amour pour la femme. L’amour pour les femmes. Il chantait en français comme en lingala. Lire la suite… »




Sabala détente avec Ndombe Opetume dans « Mawe » et « Nayebi ndenge ba kolela ngaï »

25052012

Sabala détente avec Ndombe Opetume dans CE N’ÉTAIT TOUT simplement pas possible de ne pas réécouter ce grand artiste en ce samedi. Oui, comme nous le rappelait souvent une grande sœur, la chose la plus prévisible est justement l’imprévu. Et l’autre, un philosophe, je crois, de dire de son côté que dès qu’on vient au monde, on est assez vieux pour mourir. Lire la suite… »




Sabala détente avec Donna Summer in « Could it Be Magic »

19052012

Sabala détente avec Donna Summer in EN JANVIER 2011, j’avais eu l’occasion d’assister à un colloque consacré au cinquantenaire de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba (1925-1961)*, héros africain, Premier ministre (juin 1960-janvier 1961) du jeune État du Congo-Kinshasa. Martial Ze Belinga**, un des intervenants avait soulevé un point très important: l’Afrique ne recherche pas ses enfants. Ses enfants partis par exemple aux Amériques via le drame que nous connaissons tous et toutes. Lire la suite… »




Sabala détente avec Bob Marley dans « Buffalo soldiers »

11052012

Sabala détente avec Bob Marley dans CELA FAIT TRENTE ET UN ANS que Robert Nesta Marley alias Bob Marley, nous a quittés. Il est passé sur cette Terre des Hommes tel une comète, sans qu’on ait eu le temps de lui merci pour tous ces beaux et puissants textes qu’il nous a offerts durant ses années de musique. 36 ans. Il avait à peine 36 ans. Un e forte pensée pour lui en ce jour avec cette fabuleuse chanson, Buffalo soldiers (1983), surnom donné aux membres du dixième régiment de cavalerie de l’armée US, durant la Guerre de Sécession1861-1865) régiment composé uniquement de Noirs. L’histoire. Bob Marley avait le sens de l’histoire dans ses artères et dans ses veines: respect!Bon week-end!

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Obambé GAKOSSO, May 2012©

 

 

 




Sabala détente avec Lussialala de la poussière dans « Ma bonne »

5052012

Sabala détente avec Lussialala de la poussière dans NOUS EN AVONS BEAUCOUP, des comme lui. Des artistes au talent immenses qui ont su participer à l’édification du peuple par leur art, qu’il soit musical ou autre, mais qui n’ont jamais pu en jouir comme ils l’auraient mérité. Lussiala de la poussière nous a amusés des années durant avec des chansons où le rire et la dérision devaient servir à mieux comprendre notre société. Il y a bientôt 3 ans, à l’occasion de l’anniversaire d’un frère, alors que je l’imitais, j’étais surpris d’entendre un grand à mes côtés rire et me dire C’est mon oncle. Hé oui! le monde est petit et ce même monde qui nous offre Internet. Il y a cette très courte vidéo où on le voit avec son instrument de prédilection, en train de nous chanter Ma bonne. Albert Nkibi (de son nom à la ville) nous a quittés le 23/09/2011 des suites d’une crise cardiaque. Un site rend hommage à l’illustre disparu (encore en construction).  http://yokolo.net/loussialala/index.htm

 

Obambé GAKOSSO, May 2012




Sabala détente avec Arise King David qui rend hommage à Kwame Nkrumah

28042012
Sabala détente avec Arise King David qui rend hommage à Kwame Nkrumah dans Musique Ind%C3%A9pendance-day-124x150

Nkrumah au centre, la nuit de l'indépendance

SI LE RAP EST réellement né aux USA, à la fin des années 60, il y a toutes les chances qu’à la mort de Kwame Nkrumah, le 27 avril 1972, au Ghana, ce genre musical n’avait pas court. J’ai découvert ce titre récemment, dans la grande médiathèque qu’est le Web. Je ne connaissais pas cet artiste ghanéen, Arise King David. Qu’il est plaisant de voir de jeunes artistes rendre hommage à nos héros, sans en attendre le moindre pécule comme le font la plupart des artistes des deux bords du fleuve avec les politiciens au pouvoir et leurs parents affairistes. Une partie de la jeunesse africaine se saisit petit à petit de son histoire. Le train est en marche ! Bon week-end !

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Obambé GAKOSSO, April 2012 ©

 

 

 




Sabala détente avec Antoine Moundanda dans « N’sangou za ya kopa »

20042012

Sabala détente avec Antoine Moundanda dans C’EST CURIEUX COMME certaines situations nous font prendre conscience des vides que l’on peut avoir. Depuis le décès d’Antoine Moundanda je ne cesse de penser à lui et d’en arriver à cette conclusion: le passionné de musique que je suis n’a même pas un seul CD ou une vieille cassette audio de très brillant artiste. Que j’ai honte en tapant ces lignes. Il me faudra réparer cette erreur car le son de sa sanza est un vrai délice, un régal que je me dois de partager au plus grand nombre autour de moi sans nécessairement passer par youtube.com. Bon week-end avec lui dans n’sangou za ya kopa!

Image de prévisualisation YouTube

 

Obambé GAKOSSO, April 2012©







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué