• Accueil
  • > Lengunga la pemba donne la parole

La Marche D’Isis Aux Seins Nus

10042012

La Marche D’Isis Aux Seins Nus  dans Lengunga la pemba donne la parole Shemsou-Hor-150x103

 J’AI REÇU CE TEXTE il y a peu. Son auteur, vous ne le connaissez sans doute pas. Si vous vous intéressez à l’histoire de notre peuple, en partant de l’Égypte, son nom vous dira quelque chose. Oui, Shemsou-hor est un Africain qui s’est lancé dans un processus pas évident du tout: tout seul, il a décidé de naître nouveau dans une démarche simple. Cette démarche consiste à revenir aux sources. Vers nous-mêmes, vers lui-même. Et l’Égypte antique est son point de départ. C’est là, non seulement qu’il s’est choisi son nouveau nom, mais qu’il a aussi choisi le nom de son héroïne, celui d’Isis. Le titre ne doit pas vous effrayer. En lisant, vous vous rendrez rapidement compte que l’actualité est bien présente dans ce texte et cela devrait nous faire plus réfléchir encore sur les maux que nous causons à nos pays et aux femmes! Bonne lecture!


Obambé GAKOSSO, April 2012© Lire la suite… »




Les rapports entre les Noirs du Liberia, il y a peu, par Galebahi

16022012

 

Les rapports entre les Noirs du Liberia, il y a peu, par Galebahi dans Lengunga la pemba donne la parole DOE-109x150

L'ex-président Samuel Kanyon Doe

DEPUIS LE MOIS DE décembre 2012 (précisément le 04), un nouvel intervenant nous livre ses avis sur nos billets dans notre village que nous essayons tant bien que mal de tenir. Il s’agit de Galebahi. J’ai particulièrement apprécié son commentaire en date du 27/01/2012 dernier, suite au billet Hosni Moubarak Condamné, aux autres de prendre les devants. Galebahi y dit des choses fortes. Il nous rappelle en effet que pendant que les pauvres enfants d’Afrique étaient mobilisés pour que leurs frères d’Afrique du Sud et de Namibie sortent du joug colonial, certains de nos dirigeants ne se gênaient pas pour réduire leurs semblables à un état de moins que rien.

Lire la suite… »




Un préfet à Paris…, Par Ahouansou Séyivé

3022012

 

Un préfet à Paris…, Par Ahouansou Séyivé dans Lengunga la pemba donne la parole images2-100x150
Ahouansou Séyivé

IL Y A QUELQUES JOURS, UN CITOYEN ivoirien qui défraie la chronique de l’Afrique de l’Ouest depuis plus de vingt ans d’abord, puis de l’Afrique ensuite, a été reçu en visite officielle à Paris. Après avoir dévasté la Côte d’Ivoire des années durant, après avoir endeuillé des milliers de familles, cet homme, en service commandé est donc remonté à Paris, voir ses commanditaires pour faire le rapport habituel : Dormez bien, nous veillons sur la colonie. Lire la suite… »




Un cadeau de la part de la carterie de Caroline K.

14102011

header.png

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS un (e) artiste? Ah! là! là! là! je vous rassure: je ne vais pas vous entraîner dans un sujet philosophique. D’ailleurs, je ne suis pas de taille, moi-même. Je voudrais vous parler de l’honneur et du plaisir qui m’ont été accordés par Caroline Kiminou, en réalisant une interview de votre serviteur, par le biais de 3 questions. Pas plus. Sur son blog. Et en allant sur son blog, c’est là que vous vous rendrez en effet compte que c’est une artiste.

Lire la suite… »




La force des mots!

1072011

images10.jpg

LES MOTS ONT UNE puissance que l’on ne soupçonne parfois pas. Remarquez autour de vous: quand on ne sait plus quoi dire, quand on est à bout d’arguments on se met à insulter ou à jouer au boxeur amateur. Lors d’un échange très récent, j’ai particulièrement apprécié ces mots que je vous offre, sortant des tripes d’un Panafricain convaincu. C’est court, lisez et appréciez!

Obambé GAKOSSO, July 2011©

Lire la suite… »




Lettre d’Ici n°4, par Letsaa la Kosso

30052011

kosso1.jpg

ET LE CHANTEUR DEVINT PRÉSIDENT

INCROYABLE DESTIN que celui de cet homme dont la famille, ce jour, semble se résumer – à l’intérieur- à son épouse Sophia et à leur quatre enfants et, – à l’extérieur- à une foule d’haïtiennes et d’haïtiennes qui n’en finissent pas de se trémousser de joie et d’impatience de voir leur président se présenter à la barrière du Palais national effondré depuis le 12 janvier 2010. C’est qu’aucune chaîne de télévision n’a montré ni la mère de Sweet Micky, ni sa ou ses sœurs, ni un frère ! A l’investiture d’Obama, les téléspectateurs avaient découvert le visage des demi-sœurs et même le foulard de tête bien noué de sa tante Sarah venue droit du Kénya pour la cérémonie. Pour Sweet Micky aucun arrêt sur image de la famille consanguine en dehors de sa descendance directe. Ailleurs dans le monde, notamment en Afrique, cela aurait été compris comme la révélation d’une immense solitude, « la plus profonde des solitudes » pour reprendre le titre d’un livre de Tahar Ben Jelloun.

Lire la suite… »




Retour de la Côte d’Ivoire sur votre blog, une lettre qui fait du bien!

18042011

images9.jpgindex3.jpg

VOUS IMAGINEZ BIEN que je n’allais pas éternellement ne plus évoquer la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, je vous invite à lire cette lettre d’une jeune Panafricaine qui est née dans l’Afrocentricité*, qui a baigné dans le Panafricanisme. Elle est comme certains d’entre vous: elle travaille, elle gagne sa vie à la sueur de son front mais elle a en permanence les questions que partage très modestement avec vous: comment faire? Pourquoi? Avec qui? Comment rebondir après avoir chuté? On a tous vu comment, pour la première fois des décennies, l’armée française, devant la face du monde, est intervenu à Kemet, devant le monde entier pour non seulement agresser un pays, pour kidnapper un chef d’État. Cette armée qui a été laminée par l’Allemagne en 1914-1918, qui a été mangée en 1939-1945, qui a coulé en Indochine(1946-1954), qui a bu la tasse en Algérie (1954-1962) a enfin gagné une guerre, face à un petit pays! Sur qui la honte? Nous avons posé un genou à terre, mais la lutte continue! Hasta siempre la victoria!

Lire la suite… »




A Port-au-Prince comme à Abidjan ? Par Roody Edme

4042011

images2.jpgRoody Edme

A L’HEURE DE TAPER CES LIGNES, comme vous le savez, le sort du continent se joue de façon très violente aussi bien en Libye qu’en Côte d’Ivoire, je vous mets en ligne un texte de Roody Edme, que vous avez déjà eu l’occasion de lire ici suite à une interview qu’il a bien voulu m’accorder et aussi sur son blog. Passerelles, ponts, jonctions, nous en avons besoin dans ce monde de plus en plus en violent. Bonne semaine!

Lire la suite… »




8 mars, journée des femmes, la parole à Liss Kihindou

8032011

images3.jpg

A L’OCCASION DE LA JOURNÉE mondiale des femmes, j’ai donné la parole à l’auteure, blogueuse et enseignante Liss Kihindou que certains d’entre vous connaissent bien*. J’ai eu l’occasion de l’interviewer** l’an dernier et je me suis dit que pour ce 8 mars, ce serait avec plaisir que j’aimerais lire de sa plume un texte où elle aurait quartier libre pour dire ce qu’elle veut, ce qu’elle pense, ce qu’elle ressent au sujet « des femmes », peu importe le sens de l’expression. Les photos dans le texte ont été mises par moi.

Lire la suite… »




Lettre d’Ici n°3, par Letsaa la Kosso

1022011

kosso.jpg 

GÉNÉRALEMENT LA PREMIÈRE BAGARRE d’un enfant (garçon ou fille) a lieu parce qu’un camarade de jeux a insulté sa mère.  Le monde entier n’oubliera pas de si tôt le coup de tête de Zidane à Materazzi lors de la finale de la coupe du monde de football France / Italie en 2006. 

Les pleurs et pleurs d’un enfant bien chez nous (et d’ailleurs aussi) se résument souvent en : « Maaamaaaannn,, maaamaaaan ! »

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué