Mention bien à Matata Ponyo (RDC)

20 06 2012

 

Mention bien à Matata Ponyo (RDC) dans Politique timthumb-150x105

Augustin Matata Ponyo

LES gouvernants ne sont pas toujours des parangons de rigueur en matière de deniers publics. En France par exemple, celles et ceux qui en ont marre invitent tous les jours les gestionnaires de la cité à copier le modèle suédois. Ce qui en agace plus d’un, et c’est même un doux euphémisme que de le dire!

FRANC-CONGOLAIS-150x131 dans PolitiqueET quand on va vers les Africains, ils sont encore lus dur envers leurs gouvernants, les pires mots apparaissent, tel un torrent totalement incontrôlable. Quand j’ai l’occasion de mettre en avant un homme public africain qui se distingue positivement, je n’hésite pas. Et Augustin Matata Ponyo, Premier ministre (PM) de la RDC depuis le 09/05/2012 a fait parler de lui et je parie mes cheveux et mes ongles que certains, sur la rive Gauche du Congo, doivent lui jeter des sorts en allant voir des charlatans.

PM-150x99QUATRE, oui, j’écris bien quatre. C’est le nombre de structures qui étaient rattachés à ses services, qui ont vu une paire de ciseaux passer et n’existent plus. Il s’agit du Cadre permanent du dialogue social, de la Commission de récupération des immeubles et des terrains de l’État, de la Commission interministérielle d’audit et de bonne gouvernance (CIABG) et du Comité technique interministériel chargé du suivi et de l’évaluation du programme macroéconomique du gouvernement (CTSP). Les raisons ? Pour le PM, non seulement leur efficacité est remise en cause, mais le pire c’est qu’il existait déjà des structures qui réalisaient ce travail. Pourquoi doublonner, dans ce cas ? On s’acharne souvent les causes de ce que l’on appelle pudiquement et souvent même bêtement « sous-développement », on oublie de pointer du doigt ces structures budgétivores, que Charles de Gaulle aimait appeler « Les comités Théodule ».

CT-150x110LE PM de la RDC est bien mieux placé que moi pour juger de l’efficacité de ces machins. Je ne dirai pas non plus que toutes ces structures n’avaient aucune espèce d’utilité. Mais tout de même, je me demande… Je me demande si on a besoin d’une commission pour récupérer les immeubles de l’État ? Il y a un ministère de l’Intérieur, il y a des magistrats et des avocats : pourquoi les citoyens ayant abusé de leurs positions sociales ne devraient pas être gérés comme les autres ? Pourquoi cette faveur spéciale avec cette Commission ? Je pourrais aussi prendre les exemples des autres commissions et comités, tous liquidés par Matata Ponyon, je suis sûr qu’on y trouvera des pantouflards, qui se gavent sur le dos du peuple. Ces structures que les Français appellent les « fromages de la République ». Nos pays en regorgent où sont placés les amis politiques et autres parents de nos présidents et ministres. C’est aussi cela qui freine cette évolution de notre continent. Payer une personne à ne rien faire est déjà grave en soi. Mais quand en plus on demande au peuple de serrer la ceinture, c’est encore pire.

Obambé GAKOSSO, June 2012©


Actions

Informations



Une réponse à “Mention bien à Matata Ponyo (RDC)”

  1. 20 06 2012
    Zaïko (20:28:41) :

    Bonsoir Bambi,

    Première intervention sur ton blog, sur un sujet qui me tient à coeur. Dans un échange, tu m’as rappelé à juste titre que suite au drame du 04 mars 2012, nos frères de l’autre côté du fleuve nous avaient prêté des ambulances et des médecins. Aussi, demandais-tu, quid de notre racisme habituel à leur endroit?

    L’exemple que tu donnes aussi avec Matata Ponyo (un 1e ministre jeune de même pas 50 ans, Sassou et Biya devraient y réfléchir). Bravo à lui!

    Zaïko

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué