• Accueil
  • > Lectures
  • > Tuer, égorger etc. Oui, mais après? Un livre-témoignage sur la Côte d’Ivoire

Tuer, égorger etc. Oui, mais après? Un livre-témoignage sur la Côte d’Ivoire

10 06 2012

 

Tuer, égorger etc. Oui, mais après? Un livre-témoignage sur la Côte d'Ivoire dans Lectures GS-150x146

Germain Sinoué, l'auteur

JE N’AI PAS ENCORE lu ce livre dont j’ai appris cette nuit même l’existence.  Donc, je ne vous dirai pas, en toute honnêteté, si le livre m’a plu ou pas. Mais je tiens à en faire la promo et je vous promets que je me l’offrirai, même si je pense qu’il contient des choses insoutenables.

images-11-150x99 dans LecturesIL Y A UN HOMME appelé « Le Commandant invisible » qui raconte les horreurs commises sur les pauvres populations ivoiriennes depuis toutes ces année avec comme point d’orgue, le bombardement du palais présidentiel et le kidnapping du président Koudou Gbagbo. Dans toute histoire, quand on a des témoignages de première main, on ne peut que s’en réjouir car ce ne sont pas, a priori, des racontars ni des histoires de bistros.

 

images-2-150x101

Les maîtres de la Côte d'Ivoire, par procuration: merci l'ONUCI!

AVANT L’AUDIENCE du 18 juin 2012, concernant Gbagbo à La Haye, avec la CPI (Cour pénale internationale) comme maître d’œuvre, les éditions L’Harmattan nous offrent ce plaisir qui, je l’espère, s’ajouteront aux pièces servant à la défense de l’enfant de Mama. Des liens annonçant la sortie de cet ouvrage : ici; et là aussi.

 

Obambé GAKOSSO, June 2012 ©


Actions

Informations



2 réponses à “Tuer, égorger etc. Oui, mais après? Un livre-témoignage sur la Côte d’Ivoire”

  1. 13 06 2012
    St-Ralph (15:29:03) :

    C’est un livre que je lirai avec plaisir. Concernant les juges de la CPI, il m’arrive de me demander s’ils suivent les actualités. Je sais que dans un procès, il appartient à chacun de prouver ce qu’il soutient ou encore que les pièces adverses sont fausses. Cependant, peuvent-ils se dire qu’ils ignorent qui a bombardé le palais présidentiel ivoirien ? C’est à croire qu’ils ont le nez tellement plongé dans leurs papiers qu’ils n’ont pas le temps de lire ou de voir.

  2. 16 06 2012
    Obambé GAKOSSO (16:57:26) :

    Mon cher St-Ralph,

    En effet, il faut se procurer cet ouvrage et en parler au plus grand nombre.

    Concernant cette CPI, une nouvelle preuve de maturité de la part des Africains serait de ne plus collaborer avec elle car il est clair qu’elle est comme le Tribunal de Nuremberg: celle des vainqueurs, celle des plus forts.
    La CPI fait partie de ces outils de la recolonisation de notre continent. La CPI, vu que l’actuel pouvoir à Abidjan est son allié, n’ouvrira jamais les yeux sur les crimes en cours en Côte d’Ivoire.

    @+, O.G.

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué