• Accueil
  • > Côte d'Ivoire
  • > Fermeture de l’Université d’Abidjan: quand ce régime se distingue encore!

Fermeture de l’Université d’Abidjan: quand ce régime se distingue encore!

7 06 2012

 

Fermeture de l'Université d'Abidjan: quand ce régime se distingue encore! dans Côte d'Ivoire Campuscocody-1-150x78

Vue de l'Université d'Abidjan

ST-RALPH, BLOGGUEUR et intervenant régulier sur cet espace nous l’a rappelé récemment, l’Université d’Abidjan-Cocody est fermée depuis des mois. En réalité, on devrait même dire depuis plus d’un an car cette fermeture a été décrétée le 19/04/2011, aux lendemains des bombardements par l’armée française du palais présidentiel ivoirien, où se trouvaient le président Koudou Gbagbo, son épouse, sa garde et certains de ses collaborateurs. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette décision est passée comme une lettre à la porte. Je veux bien comprendre qu’au RDR, le culte de la personnalité aidant, on obéit le doigt sur la couture du pantalon à Ouattara et à Soro. Mais que les alliés du RDR (PDCI-RDI, UDPCI, PIT etc.) avalent une telle couleuvre…UA-150x89 dans Côte d'IvoireLE PIT, Parti ivoirien des travailleurs, est dirigé par un universitaire de renom, le professeur Francis Wodié, juriste qui a longtemps enseigné dans cette université. Il y a même été doyen. Suite à son soutien apporté à Ouattara en 2010, il est récompensé par le poste de président du Conseil constitutionnel (juillet 2011). Le PDCI-RDA est dirigé par Henri Konan Bédié, ancien président de la République. S’il n’a jamais enseigné dans cette université, c’est un diplômé de l’université de Poitiers (France). L’UDPCI est dirigé par un médecin, Albert Toikeusse Mabri. Inutile de rappeler que quand on est médecin, on est forcément passé par une université. Pourquoi ces trois hommes, pour ne citer que ces alliés de poids de Ouattara et de Soro, n’ont pas levé le petit doigt pour faire comprendre que la décision prise de fermer cette université est totalement inadaptée et ne résoudra en rien les problèmes qu’y subissent enseignants, étudiants et élèves?

 

 

kc-100x150

Comment l'école ivoirienne pourra mieux se porter avec Kandia Camara qui ne peut s'exprimer correctement?

DES BÂTIMENTS DÉLABRÉS, nous en avons à foison. Des étudiants qui passent 2 ou 4 ans dans la même classe, on sait ce que c’est. Des étudiants installés dans les campus depuis 10 ans ou plus, avec compagnes et parfois enfants, on en connaît aussi. Pourquoi ne pas prendre le problème à la racine et adapter les traitements par rapport aux problèmes qui minent nos universités, au lieu de passer par des mesures aussi pénalisantes que la fermeture d’une université ? Même si à Abidjan on trouve des mercenaires qui logent en cité universitaire. Mais ces mercenaires viennent d’où ? On sait tous la situation que vit ce pays depuis décembre 1999, date du deuxième coup d’État de Ouattara (cette fois réussi). Des armes foisonnent et les miliciens, on ne peut plus les compter.

EN LISANT LES ARTICLES liés à ce sujet, depuis l’an dernier, je me demande comment les larmes ne sortent pas de mes yeux. Il y a par exemple un certain M. Tié Traoré qui nous dit sur abidjan.net que l’UFR (Unité fonctionnelle de recherche) de langue, littératures et civilisations, le département annonce 16.000 étudiants alors qu’il y en a 13.000. Quelques mots plus loin, il dit sans ambages Cet environnement malsain des universités légitimant ainsi la fermeture se traduit également par des faits de détournements de fonds. Il serait intéressant de rappeler à ce Traoré que, si chaque fois que des fonds devaient être détournés dans une administration, il faudrait la fermer, il n’y aurait plus d’administrations du tout sur cette Terre des Hommes.

 

 

index-150x102

En chemise bleue, Guillaume Soro du temps où il était étudiant: on oublie vite, trop vite...

DES GÉNÉRATIONS ENTIÈRES de jeunes sont ainsi sacrifiées et, cerise sur le gâteau, pour la prochaine rentrée académique (prévue en septembre 2012), on parle de 5700 étudiants qui seront purement et simplement radiés. J’espère vraiment que ces étudiants seront choisis sur des critères sérieux et non pas partisans, dans ce pays où Ouattara a dit aux micros de media français que lui et les siens veulent « rattraper un retard ethnique ».

 

Obambé GAKOSSO, June 2012 ©


Actions

Informations



5 réponses à “Fermeture de l’Université d’Abidjan: quand ce régime se distingue encore!”

  1. 9 06 2012
    Galebahi (10:14:25) :

    Le but inavoué de Ouattara est la destruction de l’université publique ivoirienne, pour pousser les populations à prendre d’assaut les universités privées. Il donnera ensuite des autorisations à ses proches qui créeront des structures hors de prix, pour s’enrichir. Ceux d’entre les ivoiriens qui n’auront pas assez d’argent pour payer une place dans une faculté à 2 millions de FCFA l’année n’auront que leurs yeux pour pleurer. Ce sera pareil pour les hôpitaux.
    Déjà il a vendu toutes les entreprises publiques, comme un certain Carlos Menem à son arrivée à la tête de l’Argentine… On sait ce que cela a donné….

  2. 9 06 2012
    Obambé GAKOSSO (10:24:52) :

    Bonjour Galebahi,

    Très content de te lire. J’ai toujours dit qu’avec cet homme, rien ne me surprend, sauf une chose : cette haine impressionnante qu’il voue au peuple ivoirien.
    De 1990 à 1993, cet homme avait tout vendu, bradé les entreprises publiques. Le peuple ivoirien était déjà averti.
    Lors du débat télévisé devant le président Koudou Gbagbo, il avait réaffirmé ses positions ultralibrales. Je cite ses mots, à peu près : Il y a des fondations américaines qui peuvent financer notre éducation (…). Tout était dit et redit. Il y a des Africains qui n’aiment pas les débats politiques. Au contraire, si nous pensons ne rien tirer comme visions avant-gardistes pour notre continent, on peut au moins déceler les plus grandes failles de ceux qui ont pour buts et objectifs de saper totalement notre continent. Ouattara en fait partie. Il est en mission commandée.

    @+, O.G.

  3. 11 06 2012
    Galebahi (10:12:58) :

    Ouattara est un pur produit du libéralisme sauvage et cruel. Sa campagne a été financé par Georges Soros, cela veut tout dire… S’il fait 10 ans à la tête de la CI, il va plonger le pays dans un abîme duquel on aura bien de mal à l’extraire.

  4. 11 06 2012
    St-Ralph (15:43:54) :

    Maintenant, tout le monde peut voir de manière claire – suaf ceux qui ne veulent pas voir – que le but poursuivi par Alassane Ouattara est la destruction pure etsimple de la Côte d’Ivoire ! Après avoir bradé et fait disparaître entre les mains du privé les entreprises d’état alors qu’il était premeier ministre, maintenant il s’attaque à son administration et même à ses structure d’éducation de la population. Cet homme est un criminel ! Il est sans scrupule parce qu’il n’est pas ivoirien. Il sait qu’aucun membre de sa famille réelle ne sera touché.

  5. 11 06 2012
    Galebahi (16:42:06) :

    St-Ralph a dit juste. Ouattara s’en fout, il n’est pas ivoirien… Cela explique tout!!

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué