• Accueil
  • > Histoire
  • > Le Pr. Nicolas Agbohou nous rappelle les famines et le cannibalisme en Europe

Le Pr. Nicolas Agbohou nous rappelle les famines et le cannibalisme en Europe

23 05 2012

Le Pr. Nicolas Agbohou nous rappelle les famines et le cannibalisme en Europe dans Histoire Livre-104x150LIRE LES RÉACTIONS des lecteurs sur les sites Internet et les blogs est un plaisir sans fin. On peut apprécier l’intelligence de certains, la lucidité d’autres. mais on constate trop souvent le degré de débilité de la majorité. Ce qui donne un peu raison à ceux qui pensent que les foules ne sont que rarement douées d’intelligence. Récemment donc, sur un site Internet français de Droite, j’ai lu que du fait de la famine en Corée du Nord, des actes de cannibalisme y étaient observés.

NG1-108x150 dans LecturesRÉACTIONS DE CERTAINS lecteurs : Voilà où nous mènera un jour le communisme (…) Dites ça à Mélenchon et à ses amis les communismes. Je fais court. Pour la majorité de ces lecteurs, il n’y a pas d’autre explication que cela. Je ne suis pas communiste et franchement, en 2012, je trouve certains combats idéologiques totalement dépassés. Surannés. Pas du tout adaptés aux enjeux. Les gens ne prennent pas le recul nécessaire pour analyser les faits (qu’on leur livre, je précise car nous ne sommes pas témoins). Mais peut-on leur en vouloir, rigoureusement ? Il ne faut pas trop demander aux gens car réfléchir est un exercice très difficile.

J’AI SORTI CE livre* que je ne quitte quasiment plus, dont je n’ai jamais parlé sur cet espace. Il est signé du professeur Nicolas Agbohou que vous connaissez déjà. Vous l’avez vu en photo, en vidéo. Au niveau de la Ligue, il est déjà intervenu pour parler du franc CFA et du caractère nocif de cette monnaie, à l’endroit de nos peuples. Mais ce n’est pas de cette monnaie de singe dont je vous parlerai aujourd’hui. Car le Pr. Agbohou n’est pas seulement économiste. Il est aussi politologue (docteur ès sciences politiques). Pour écrire son livre, il parle aussi de politique et d’histoire. Et en abordant les parties historiques, il nous cite des cas de famine en Europe qui ont conduit certains parents à manger… leurs propres enfants !

 

mOYEN-150x89

La famine au Moyen-Âge en Europe

OUI ! LISEZ CE LIVRE, pour ceux et celles qui l’ignoreraient encore, des cas de cannibalisme et de grandes famines ont été observés dans ce continent où certains d’entre nous ont élu domicile, ce phénomène a eu lieu. Les Nègres qui ont quitté leur continent pour l’Occident ont un jour au moins été confrontés à des blagues où notre anthropophagie générale et supposée, étaient évoquées. Dieu sait combien de fois en lisant certains journaux à sensation ici, nous tombons sur des cas des humains reconnaissent en avoir mangé d’autres. Mais là, on ferme les yeux. On ne regarde que vers chez les autres, que cela soit vrai ou pas. Le Pr. Agbohou ne sort pas ces éléments de son esprit, mais ils sont tirés de faits cités par des Européens** eux-mêmes ! Il a utilisé là une arme redoutable, imparable, que Cheikh Anta Diop et ses disciples ont eue à utiliser par le passé : utiliser des sources occidentales pour faire taire à jamais les grincheux et autres africanistes persuadés que le savoir et la connaissance sont leur apanage. Totalement exclusif !

EXTRAITS, Page 138 & 139 :

 Si l’Europe occidentale déborde actuellement de nourriture, n’est-ce pas parce qu’elle a su tirer des leçons positives des crises alimentaires profondes  dont elle a été victime (…) ? À titre d’illustration, peuvent être évoquées les famines européennes des siècles suivants : (…) Au cinquième siècle, en l’an 410, dans les Espagnes livrées aux excès des Barbares, « rôde l’effrayante famine, au point que les humains dévorent la chair humaine (…) Les mères, elles aussi, se repaissent du corps de leurs enfants, qu’elles ont été tuer puis fait cuire. (…) » Cette famine obscène se reproduisit vers l’an 450 avec son cortège de misère et de délabrement de l’espèce humaine, selon les témoignages saisissants rapportés ci-après par les historiens européens : « Vers 450 une famine (…) très obscène, fut telle que les parents allaient jusqu’à vendre leurs enfants aux barbares, comme esclaves, pour acheter de quoi se nourrir, car rien n’arrête celui qui a faim, ni la honte, ni l’interdit, ni l’espoir du salut. Aussi, pour bloquer un tel phénomène l’empereur Valentinien III prescrivit-il d’augmenter les prix des jeunes esclaves de 20p.100 ! La loi fut ensuite inscrite le Bréviaire d’Alaric à l’usage des Romains d’Aquitaine, preuve que les famines étaient toujours craintes. » (…) Au dixième siècle, la famine meurtrière s’abat sur l’Aquitaine en 916 et sur la Bourgogne en 995. Elle dévore impitoyablement les peuples de ces deux régions françaises : « Beaucoup de gens du peuple périrent par privation de nourriture. Alors, à de multiples endroits, cette horrible faim poussa les hommes à chercher leur nourriture dans la chair d’animaux immondes ou de reptiles, et même dans celle des femmes et d’enfants vivants, les liens familiaux n’y faisant même pas obstacles. La tyrannie exercée par la faim poussa même, des fils adultes à dévorer leurs mères, qui elles-mêmes, ayant chassé  tout amour maternel faisaient de même à l’égard de leurs jeunes enfants. »

 

Obambé GAKOSSO, May 2012©

——————————————————

* : Le franc CFA et l’euro contre l’Afrique, préface du Pr. Grégoire Biyogo et postface du Pr. Jean Ziegler. Editions Solidarité Mondiale S.A

** : Les sources citées sont M. Rouche, Les malheurs des temps, Ed. Larousse, 1987, P.39 ; Chronique de Raoul Le Glabre traduit par J. Le Godd dans La civilisation de l’Occident médiéval, Paris 1964 ; R. Fossier, Le temps de la faim, P. 133 & 140


Actions

Informations



4 réponses à “Le Pr. Nicolas Agbohou nous rappelle les famines et le cannibalisme en Europe”

  1. 24 05 2012
    St-Ralph (18:17:14) :

    Très intéressant tout cela ! Il est bon de posséder et de lire ce type de livre afin d’avoir les arguments contre ceux qui n’ont pas de connaissances du passé de l’europe ou qui jettent un manteau doré sur ce passé. Nombreux sont aussi les Africains qui ont cette attitude. Cela fait très longtemps que j’ai fait mienne cette pensée de Montaigne (que je paraphrase) : tout ce qui arrive ici ou ailleurs m’est utile pour former mon jugement.

  2. 27 05 2012
    St-Ralph (17:56:27) :

    Mon cher Obambé,
    j’ignore si tu as vu la vidéo de l’homme que tu nous présentes ici sur le net. Sinon, fais-le. L’hiomme est magnifique dans sa démonstration. Je vais d’ailleurs communiquer le lien à tous mes collègues, jusqu’au chef d’établissement. Je ne veux plus que l’on parle de l’Afrique en étant ignorant des réalités. IL suffit de taper sur google : « Nicolas Agbohou, le Franc des Colonies Françaises d’Afrique ».

    La vidéo est très longue ; mais en passant le pointer de la souris sur la bande passante on fait apparaître « pause » ou « arrêt ». Il faut absolument le voir en entier.

  3. 27 05 2012
    Obambé GAKOSSO (18:34:02) :

    Mon cher St-Ralph,

    Si nous étions chez les Soviets, je t’aurais mis en accusation car cela fait un moment que je parle du Pr. Nicolas Agbohou. C’est notre expert en économie et particulièrement en monnaie. Lors de la sortie officielle de la LPC-Umoja, en 2010, il était là et avait captivé l’assistance avec ses développements sur cette arnaque qu’est le franc CFA.

    J’y reviendrai.

    Obambé

  4. 29 05 2012
    St-Ralph (16:18:35) :

    Pour me faire pardonner mon retard, je viens de commander son livre ! Par ailleurs, je vais faire découvrir les vidéos de ses différentes interventions au plus grande nombre de mes amis.

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué