Libanda e zali kati te*

21 05 2012

Libanda e zali kati te* dans Politique images-12-146x150AVANT DE VENIR en France, je n’aurais jamais imaginé que Chirac soit aussi mauvais (…) Quand j’étais au pays, j’avais une admiration sans bornes pour la classe politique française. Mais là, mon gars, je peux te dire que chaque jour, je tombe des nues. Vraiment, le niveau est faible. Ces deux extraits de paroles que je vous livre ont été tenus par deux Africains, qui ne se connaissent même pas. Mais que j’ai le plaisir de connaître.

images-2-146x150 dans Politique

 

LE PREMIER M’A DIT ces choses en 2004. Il était consterné de trouver un Jacques Chirac loin d’être à la hauteur des enjeux. Il le trouvait même souvent pathétique. Le second me l’a dit il y a à peine quelques jours, exactement entre les deux tours de la présidentielle, quand il scrutait les propos du président-candidat qui, à son avis, débordait largement les limites de la décence et surtout secouait les socles même de cette République en laquelle il croyait encore.

QUAND ON SE CRÉE DES mythes, il est très difficile d’accepter la réalité. Quand on monte trop haut, plus dure est la chute et si on n’a pas de bons amortisseurs, je ne vous dis pas les os que l’on se brise. Ainsi sont nombre d’Africains dits francophones que je connais ou que je lis sur la toile. Ils se disent consternés en entendant ces donneurs de leçons qui lorsqu’ils sont « sous les tropiques » comme cela est si souvent bien dit, sont écoutés comme des prêtres dans une église. De retour chez eux, le spectacle n’est pas forcément reluisant. Les Africains dits francophones devraient comprendre une bonne foi pour toutes qu’un cerveau est un cerveau. Qu’il soit au pôle Sud, en Amazonie, à Singapour, en Crimée, à Cannes, à Hambourg, à Tambacounda, à Mama, à Kaduna etc., il est capable de produire au même titre qu’un autre cerveau. Bien avant que Jean-Marc Ayrault ne soit nommé Premier ministre par François Hollande, des énormités ont commencé à être dites, par des hommes qui montraient encore une fois la vacuité de leur vision politique. Si à Droite, ils se sont ouvertement exprimés, à Gauche, celles et ceux qui lorgnaient sur le poste se sont lancés dans le même jeu nauséabond.

h-4-2286118-1288349653-150x83LA RÉGION ÎLE DE France, où se trouve la ville de Paris, la capitale, compte plus de 11 millions d’habitants. Paris, qui est presqu’au milieu de cette région compte de son côté 2.234.105 millions d’habitants. Un calcul mathématique très simple nous donne plus de 65.350.000 (la population totale de la France) – 11 millions = 54 millions. La majorité de la population française vit donc hors de cette région parisienne. Pourtant, il faut voir comment certains raillent Ayrault car c’est un provincial, pas du tout connu à Paris. Il a beau siéger à l’Assemblée nationale depuis 26 ans, mais ça, ils n’en ont cure. Monsieur n’a jamais été ministre, voilà un autre argument servi pour déprécier Ayrault et Hollande. Si on suit cette logique, il faut absolument avoir été ministre pour être président ou ministre de la République ? La Gauche a perdu la majorité à l’Assemblée nationale depuis 10 ans. Ce qui fait que ceux qui étaient ministres à l’époque ont aujourd’hui 66 ans pour Laurent Fabius, 54 ans pour Pierre Moscovici etc. Je n’en vois aucun qui ait 45 ans. Curieusement, dans ce pays, on râle quand un ministre est nommé alors qu’il y a quelques années il l’a été. Allez-y comprendre ! La politique demande tout de même un minimum de cohérence et surtout des idées. Quand on n’a pas d’idées, il vaut mieux se taire. Or, en politique, quand les gens se taisent, ils ont peur d’être oubliés. Et là, ils en sortent, des âneries…

 

Obambé GAKOSSO, May 2012 ©

—————————————————-

*: Traduction et explication libres: L’extérieur n’a rien à voir avec l’intérieur. S’utilise pour marquer la différence existant entre ce que l’on perçoit et ce qui existe réellement

 


Actions

Informations



8 réponses à “Libanda e zali kati te*”

  1. 22 05 2012
    Letsaa La Kosso (01:31:25) :

    Faites « les politiques » et pas la politique.
    Bien à vous.

  2. 22 05 2012
    Alain (08:39:20) :

    Bambi,

    Dans ce gouvernement, j’aime bien la petite Belkacem: c’est la plus mignonne, surtout avec sa petite taille. Elle me plaît bien.

    Alain

  3. 22 05 2012
    B.C. (21:59:27) :

    Alain,

    Le contraire m’aurait étonné de ta part… Incorrigible va!

    B.C.

  4. 22 05 2012
    Alain (22:00:10) :

    B.C.,

    La femme est le présent de l’homme, ne l’oublie jamais. Sans la femme, je ne peux vivre: je me meurs!!!

    Alain

  5. 22 05 2012
    MEK (22:01:00) :

    Les gars,

    Je suis en train de faire ma revue des textes de l’Iguane: arrêtez de me faire rire!!!

    MEK

  6. 22 05 2012
    Christian (23:15:36) :

    Le sujet est profond et Alain vient nous embrouiller avec ses histoires de fesses. Ah! toi.

    Sérieusement, Bambi, tu nous fous la honte avec nos idées reçues que nous avions avant d’arriver en Occident. J’ai arrêté comme tu le sais d’acheter certains journaux de ce pays car le n’importe quoi l’emporte largement sur le sérieux.

    Christian

  7. 26 05 2012
    St-Ralph (12:52:34) :

    En d’autres termes, la droite n’aurait pas dû garder le pouvoir si longtemps. Cela aurait permis aux socialistes de se faire la main dans des ministères et être plus connus aujourd’hui.

  8. 26 05 2012
    Obambé GAKOSSO (18:42:59) :

    St-Ralph,

    Le 21 avril 2002, nous avions un match de football dans l’après-midi. Parmi les joueurs, il y avait un groupe de Franco-Africains. J’étais en colère après eux car personne n’était allé voter. deux m’avaient même dit que depuis leurs déménagements, ils n’avaient pas fait leurs inscriptions sur les listes électorales dans leurs nouvelles communes de résidence. Le soir, quand l’élimination de Lionel Jospin était annoncée et que la présence, pour la 1e fois dans l’histoire, de Jean-Marie Le Pen au 2nd tour les avaient mis dans un tel état que le samedi précédent le 2nd tour, certains étaient allés dormir dans leurs anciennes communes afin d’être frais, dispos, le lendemain, pour voter, même les doigts sur le nez, Jacques Chirac

    @+, O.G.

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué