• Accueil
  • > Lectures
  • > Alphonse Massamba Débat, « Le meilleur héritage »

Alphonse Massamba Débat, « Le meilleur héritage »

2 05 2012

Alphonse Massamba Débat, UNE DES FACETTES méconnues d’Alphonse Massamba Débat (1921-1977) est la poésie. En effet, l’homme qui fut président de l’Assemblée nationale (1959-1961) puis ministre du Plan (sous la présidence de l’abbé défroqué Fulbert Youlou) aimait les mots, les belles lettres. Sa fille Line a fait éditer aux éditions L’Harmattan un recueil de poèmes de feu son très illustre père. 

AMD1-111x150 dans LecturesJ’AVAIS EU LE PLAISIR DE m’offrir ce livre* il y a quelques années et j’avais apprécié. Je vous ai sélectionné un texte, écrit pas cet homme qui fut assassiné le 25 mars 1977, dans la terrible vague d’arrestations arbitraires et d’assassinats qui avait suivi l’assassinat du président Marien Ngouabi. Le poème choisi a été écrit à Mindouli, le 26/04/1957. Mindouli, localité du Pool (sud du Congo) où Massamba Débat, instituteur de formation, fut directeur de l’école primaire de 1953 à 1956. Il est intitulé Sa ngolo, que l’on pourrait traduire librement, du lari, « Efforce-toi », mais que l’auteur traduit par Sois fort.

Obambé GAKOSSO, May 2012©


SA NGOLO

 

 

Sa Ngolo, Tata, sa ngolo!

Ami, comme à son enfant chéri

Maman lance ce premier cri,

Le pays te dit, à toi aussi:

Sa ngolo, Tata, sa ngolo!

 

 

 

 

 

 

 

 

Sois fort, ô mon frère, sois fort

Car l’argent est dur à gagner 

De ton droit il peut témoigner,

Sans ramper, vois-tu, ni régner.

Sois fort, ô mon frère sois fort!

 

Tiens bon, ô mon frère, tiens bon!

A la divine honnêteté

N’ajoute ni vol ni cruauté

Qui appellent la pauvreté.

Tiens bon, ô mon frère, tiens bon!

 

Tout droit, mon frère, sois droit!

La force ne rend jamais fort,

Le coeur nous épargne du tort

Dans la vie comme après la mort.

Sois droit, ô mon frère, tout droit!

 

Au travail, mon frère, au travail!

Même quand lauriers et pouvoirs

Ne viendront pas, à ton devoir,

Apporter leur vain encensoir,

Va, ô mon frère, au travail ! 

 

Sa ngolo, Tata, sa ngolo!

La pluie, et le ciel, et le vent, 

Et le coq, et l’angoulevent,

Et l’or disent le même chant:

Sa ngolo, Tata, sa ngolo!


———————————————————

*:Le meilleur héritage, L’Harmattan, 7€65, 1994, 48 pages.

 

 


Actions

Informations



Une réponse à “Alphonse Massamba Débat, « Le meilleur héritage »”

  1. 2 05 2012
    MEK (15:05:34) :

    C’est dommage que les jeunes de ce pays ne connaissent pas ce grand homme et s’accrochent plutôt à des Sassou, des Kolélas et des Lissouba.

    Je ne savais pas en plus qu’il était poète. Merci Bambi de me faire découvrir cette facette de lui.

    Je l’achèterai, ce livret.

    MEK

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué