Le Chemin d’avenir au Congo: vive la politique de la main tendue!

31082011

pnudimages.jpg

IL M’EST ARRIVÉ de rencontrer des gens qui ont changé de patronyme. Quand on pose cet acte qui n’est pas anodin, il faut expliquer aux autorités compétentes pourquoi on le fait. Au Congo, on a eu droit à la « Nouvelle espérance » comme programme de la « majorité présidentielle » de 2002 à 2009. Soit 7 ans. Le lendemain, on nous a présenté le « Chemin d’avenir ». Quel bilan a-t-on fait de la Nouvelle espérance? Il y avait des promesses lors de la campagne électorale de 2002. On les connaît, chacun peut comptabiliser et se rendre très vite à l’évidence: en-dessous de 00/20. Donc négatif.

Lire la suite… »




Kadhafi et l’Occident: essayons de voir plus loin

30082011

kadhafiobama.jpgHier…

L’OBJECTIF EST ATTEINT. Ou presque. Quand l’Occident est décidé à se débarrasser d’un goulet d’étranglement (pour lui), il s’en donne les moyens. Et pas qu’un peu. Pour Mouammar Kadhafi, apparemment, s’il faut en croire certains analystes, la messe était dite depuis longtemps. Certains Américains parlent même du 11/09/01…

Lire la suite… »




Leçon de lutte par Kenneth Kaunda

29082011

images13.jpg

UNE PENSÉE en ce lundi pour le président Kenneth Kaunda qui a fêté ses 87 ans le 28 avril dernier. Cet homme symbolise à lui tout seul l’histoire de la Zambie moderne (Rhodésie du Nord de 1911 à 1964). Son départ du pouvoir en 1991 a marqué un véritable tournant dans ce pays qui n’avait connu que lui comme patron depuis des lustres.

Lire la suite… »




Sabala détente avec « Songui Songui » de Tabu Ley

27082011

index7.jpg

OUI, ENCORE TABU LEY me dira-t-on, mais c’est ainsi. Ce gars c’est mon chanteur préféré et c’est comme ça. Même enfant, c’est lui que j’écoutais le plus. Dans cette chanson, il dénonce avec ses musiciens de l’Afrisa International une maladie bien humaine, très bien répandue dans pas mal de pays, ce que sur les deux rives du Congo, le fleuve roi, nous appelons Songui-songui ». Comment le traduire? Les Camerounais appellent cela « kongosa » (au Gabon certains aussi). C’est cette occupation dont raffolent certains, qui consistent à cancaner, à dire du mal des autres, le plus souvent, sur la base de faits fantasmés. Bon week-end!

Image de prévisualisation YouTube

Obambé GAKOSSO, October 2010©




Les vidéos du 1e anniversaire de la Ligue panafricaine du Congo-Umoja: 8- Les réponses aux questions du public par le Pr. Nicolas Agbohou, économiste et politologue

23082011

lpcuvofficielle5.gif

SI LORS DE NOTRE sortie officielle le 17 juillet 2010, nous n’avions pas eu la possibilité de laisser le public poser ses questions au Pr. Nicolas Agbohou* cette fois, à l’occasion de notre premier anniversaire le dimanche 03 juillet 2011 dernier, le public a été plus que servi car le jeu en valait la chandelle. Des questions sur la crise ivoirienne et les leçons à en tirer n’ont pas manqué. Cependant, il y a une chose quand même qui marque, en tout cas qui me marque le plus: écouter cet homme est non seulement un plaisir, mais quand même je me dis que nos dirigeants manquent de sérieux de ne pas faire travailler un tel esprit pour le bien de nos populations: dommage! Bonne visualisation de ces 4 vidéos qui vous feront le plus grand bien, j’en suis sûr!

http://lpcumoja.unblog.fr/2011/08/22/video-du-1er-anniversaire-de-la-lpc-umoja-le-pr-nicolas-agbohou-repond-aux-questions-du-public-sur-le-franc-cfa/

 

Obambé GAKOSSO, August 2011©

—————————–

*: Il a écrit Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique, préface du Pr. Grégoire Biyogo, postface du Pr. Jean Ziegler, aux éditions Solidarités Mondiales AS




Le président, le ministre et la voiture de fonction

22082011

coccinelleindex.jpg

UNE HISTOIRE COMME on les aime bien pour commencer la semaine. Un sourire, cela ne fait pas de mal. Donnez en un peu, beaucoup, vous verrez, c’est génial. Même si ça ne va pas… Au Cameroun, du temps du président Amadou Ahidjo (autre création de la colonie, sous le haut-commissariat du français Jean Ramadier), il y avait un ministre nommé Bernard Nsokika Fonlon (1924-1986). Ce dernier devait vraiment cultiver une certaine modestie car il roulait en Coccinelle, voiture dont on ne peut dire qu’elle fut de luxe à cette époque comparée aux Mercedes du parc ministériel… Pris de colère, le président Ahidjo l’obligera à laisser tomber sa bécane pour prendre une Mercedes. Hé! oui, pour Monsieur le président, une Coccinelle est indigne d’un ministre. Ahidjo n’était pas seul dans ce cas: aujourd’hui encore, il y a des ministres, des patrons qui ne supportent pas de voir leurs collaborateurs jouer les modestes… Bonne semaine, carpe diem!

Obambé GAKOSSO, August 2011©




La prochaine fois, un petit bonjour en passant

19082011

index4.jpg

C’EST DUR DE VIVRE EN EUROPE. Des proches me l’ont souvent dit. Combien de fois ne me l’a-t-on dit? Cela, au sens relations humaines. Qu’ils soient cadres, ouvriers ou je ne sais quoi d’autres, j’en connais plein de Sub-sahariens qui cultivent ainsi une nostalgie de chez eux. Une sorte de spleen nous habite parfois. Dans les grandes villes c’est terrible. Pour moi qui habite une toute petite ville de province, c’est un peu différent. Souvent, quand on croise un Kamit, on se dit bonjour, même de loin.

Lire la suite… »




Le numérique & le Congo: entre chimères et réalités

18082011

internet.jpg

SOUVENEZ-VOUS du Forum sur l’économie numérique qui s’est tenue à Paris il y a quelques mois. L’argent congolais a servi à louer une salle en France pour venir parler de notre économie numérique. C’est une tradition bien ancrée chez nous: il faut toujours aller à Paris, expliquer Dieu sait quoi à Dieu sait qui, même si les premiers concernés sont sur place au Congo. Mais vu qu’eux comptent pour du beurre, ce n’est pas grave.

Lire la suite… »




Court entretien avec Sanou Mbaye, auteur de « l’Afrique au secours de l’Afrique »

17082011

sanoumbaye.jpgSanou Mbaye

DÈS LA LECTURE DE ce livre*, L’Afrique au secours de l’Afrique, je me suis dit qu’il me fallait absolument échanger avec son auteur. Des bandes dessinées de mon enfance, à quelques romans africains de mon adolescence etc., depuis plusieurs années, je me passionne des livres écrits par des Hommes qui témoignent de leurs expériences. Peu importent les domaines: qu’ils aient été forgerons ou ministres, les témoignages sont importants. Les successeurs peuvent ainsi éviter de reproduire les mêmes erreurs et ils ont même le devoir de faire mieux. Sanou Mbaye**, économiste de formation, a été cadre à la BAD*** au bureau de Londres. Il en eut plus qu’assez et claqua la porte en prenant une retraite anticipée. Retraite, façon de parler car je peux vous dire que s’il a bien voulu répondre volontiers aux 5 questions que je lui ai posées (l’an dernier), on s’est arrêté là car il a un agenda bien chargé et je regrette infiniment de ne pas avoir pu en savoir plus. Je regrette de n’avoir pu creuser car son livre est certes petit par la taille, mais il regorge des réflexions que nous ferions bien de lire avec attention. Ce continent a vraiment des Hommes de talent. Dommage que les messages qu’ils lancent n’arrivent pas à bon port. Quand on n’est pas du côté des décideurs, les idées…  Si un mot comme  »Afrocentricité » n’apparaît pas (de mémoire) dans cet ouvrage, il n’y a aucun doute que le Panafricanisme et l’Afrocentricité y sont des chevaux de bataille très forts.

Lire la suite… »




Nos prisons mentales: que c’est dur…

16082011

maatimages.jpg

PRENDRE LE TEMPS de la réflexion n’est pas chose aisée. Mais réfléchir sur le destin du peuple kamit est, à mon avis est tâche encore plus ardue, surtout quand on voit, quand on lit ce que certains Frères sont capables de pondre comme sottises (désolé), comme inepties (encore désolé!) sur ce qui peut les pousser à soutenir telle cause, telle personne au détriment de telle autre. Ainsi, le cas du Panafricanisme dont nous sommes tellement nombreux à se réclamer est un exemple éloquent. J’ai tendance à dire que c’est une grande, une immense marmite où il y a tellement d’ingrédients que cela peut devenir indigeste à terme ou même simplement au premier contact. Bien sûr ce n’est pas l’excuse fondamentale à utiliser pour expliquer que politiquement les Panafricains et Panafricanistes ont du mal à accéder aux affaires, mais tout de même…

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué