Taxes, impôts et le reste

30 06 2011

index4.jpg

DANS CERTAINES CAMPAGNES de publicité, je vois des images de poulets plumés ainsi que des moutons tondus. De Gaulle, en son temps estimait que l’impôt ne pouvait aller de 50%. Pour lui, aller au-delà, cela relevait de la spoliation. Ceci, dans un contexte purement français bien entendu. Avec le temps, ses compatriotes ont la conviction que leur Etat est devenu spoliateur tant il leur pompe de l’argent. Combien de fois n’entend-on pas les Français et quelques étrangers vivant dans ce pays dire Trop c’est trop! ?

ndjilihannesmayer20041.jpgAéroport de Ndjili

DANS LES DEUX CONGO, des plaintes ne manquent guère vis-à-vis de l’État dès qu’il est question de lui payer le moindre likuta* et souvent, il faut reconnaître que les populations n’ont pas tort. J’ai appris avec un immense plaisir le retour sur la toile de mon grand-frère Alex Engwete qui vient de passer un an en RDC. Il nous a rapporté du bon et du moins bon de ce côté-là du fleuve, rive Gauche du Congo. S’il est rentré heureux de voir que la campagne de vaccination contre le buka-buka** est une réussite, il y a un point très négatif, relatif à ces taxes que nos États ne cessent de nous prélever à longueur de journées. En effet, pour monter dans un avion et rentrer aux USA, il lui a fallu débourser la bagatelle somme de 50$ US, soit 46017.45 Francs congolais au cours de ce jour***. Enorme. Pour qui connaît les traitements des fonctionnaires de ce pays, c’est tout simplement de la folie que de demander une telle somme comme taxe pour la RVA (Régie des voies aériennes). On dit souvent qu’on ne sait pas à quoi sert l’argent que l’on paie? He ben! tenez-vous bien, en RDC, l’info est officiellement connue. Selon ce qu’Alex Engwete nous en dit, cette manne doit servir à la construction de la salle d’attente présidentielle de l’aéroport de Ndjili! Oui, vous avez bien lu! Monsieur l’actuel président (et ses successeurs, inch’Allah!) n’ayant pas de salle d’attente ou pas de salle d’attente digne du rang, il est donc exigé au peuple de se vider les poches, de se les trouer pour que le bijou voit le jour. Je dis souvent que nous marchons sur les épaules car la tête est enfoncée dans le sol, mais là il faudrait que je trouve autre chose. L’Etat RDCien manquerait à ce point de ressources pour que l’on taxât de plus belle les voyageurs? Pis encore, l’information, le voyageur ne l’apprend qu’au moment de voyager. Si Alex Engwete n’avait pas eu un ami pour le dépanner, que serait-il advenu de son voyage? Je connais des gens qui ont raté des soutenances ici en Europe à cause du zèle excessif de certains employés de nos aéroports et autres. Entre ceux qui veulent 1 franc par-ci, et ceux qui pensent que notre poisson fumé sentant trop fort, il faille payer une taxe (sans reçu bien sûr), on n’en peut mais!

index5.jpgAlex Engwete

DE L’AUTRE CÔTÉ du fleuve, on est à peu près dans la même configuration. Il faut payer sans cesse. On ne sait pas trop pourquoi, mais il faut payer. Il y a quelques années, il a été instauré une taxe de 300.000 XAF pour toute dépouille mortelle arrivant de l’étranger. Quand on sait combien coûte le rapatriement d’un cadavre, on hurle. Quand en plus il faut demander aux autres qui souvent tirent le Diable par la queue de payer 6 fois le smic congolais, c’est tout simplement aberrant. Je ne sais pas à quoi sert cet argent, mais je suppose bien évidemment que comme nos autorités pensent toujours à notre bien, cet argent doit être utilisé avec intelligence pour la communauté. Celles et ceux qui prennent l’avion dans ce même petit Congo râlent contre une taxe qu’il faut payer: 2.500 XAF pour les vols intérieurs et 13.500 pour les vols extérieurs, soit un différentiel de 5,4! Après que les Congolais aient râlé, le ministère des Finances a eu la très bonne idée d’annuler cette taxe par une décision du 20/06/2011 dernier. Comme si on avait plusieurs Etats dans le même, le 22, soit deux jours après, le ministère chargé des Transports annule la note de service précédente (instruction n°319/MFBPP-CAB). Donc il faut continuer à payer! J’espère que vous êtes bien assis: il y a un timbre de 1.000 XAF que tout voyageur se doit en plus de payer, et ce, sans le moindre reçu en caisse! Je ne m’étendrai pas sur les incohérences des décisions gouvernementales. Reparler du caractère obèse de ce gouvernement me prendra au moins 5 bonnes pages et vos yeux seront usés après une dure journée de labeur. Comment les décisions sont-elles prises dans ce pays? A quelles fins? Ceux qui se prétendent riches (avec notre argent), estiment-ils vraiment qu’ils n’en ont pas assez et qu’il leur en faut encore plus et plus et toujours plus? Comment peut-on parler de moderniser un Etat, de le conduire sur un Chemin prétendument d’avenir et faire payer des gens sur des bases farfelues et, qui plus est, ne pas leur remettre le moindre reçu confirmant ce paiement? On en est là, quand on refuse de vivre dans une République et qu’en réalité on préfère un système féodal où chacun est le roi de son périmètre, ne craignant que son ou ses maîtres. Rien n’est grave dans ce pays. Même quand en deux jours le gouvernement se dédit de la sorte, ce n’est pas grave. C’est le Congo. J’en vois qui me diront encore Mais en France aussi… Et je leur répondrai comme souvent: Sommes-nous obligés de copier le mal?

 

Obambé GAKOSSO, June 2011 ©

——————–

*: Likuta: sous-unité monétaire du zaïre, ancienne monnaie de ce pays

**: Poliomyélite

***: Selon ce site, il faut 11 millions de $ US pour ces travaux. Divisés par 50, cela fait donc  220.000 passagers à tondre.

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué