Taxes, impôts et le reste

30062011

index4.jpg

DANS CERTAINES CAMPAGNES de publicité, je vois des images de poulets plumés ainsi que des moutons tondus. De Gaulle, en son temps estimait que l’impôt ne pouvait aller de 50%. Pour lui, aller au-delà, cela relevait de la spoliation. Ceci, dans un contexte purement français bien entendu. Avec le temps, ses compatriotes ont la conviction que leur Etat est devenu spoliateur tant il leur pompe de l’argent. Combien de fois n’entend-on pas les Français et quelques étrangers vivant dans ce pays dire Trop c’est trop! ?

Lire la suite… »




Juliette Esmeralda, vous connaissez?

29062011

index3.jpgJuliette Esmeralda

LES SOCIOLOGUES QUE J’APPRÉCIE le plus sont celles et ceux qui font leur boulot, en nous restituant en final de compte leur travail. A nous d’apprécier ou de déprécier. Je dis souvent sur cet espace ce que je pense des défrisages des cheveux, du décapage de la peau. Cela me vaut très souvent des volées de bois vert. Mais je persiste et je suis heureux que l’Afrodescendante Juliette Esmeralda jette encore plus un pavé dans la mare.

http://www.dailymotion.com/video/x15ycd_b-world-connection-juliette-smerald_news

Obambé GAKOSSO, June 2011©




Du grand art, du très grand art!

28062011

COMME TOUS LES Brésiliens, les Espagnols, les Portugais, il a un nom à rallonge. De lui on pourrait dire Bon sang ne saurait mentir car il fait le même métier que faisait naguère son paternel. Il s’appelle Giovani Alex dos Santos Ramirez. On l’appelle aussi Giovani dos Santos. Mais comme pour tous les Brésiliens, on l’appelle par un seul nom, Giovani. Il vient de marquer un de ces buts, lors de la Gold Cup, je ne vous dis pas. Le football est vraiment un art. Un art sur lequel on peut philosopher des heures entières, des jours entiers. J’ai vu et revu ce but, je me suis fait plaisir. Faites-vous plaisir…

Image de prévisualisation YouTube

Obambé GAKOSSO, June 2009©




L’impasse de si je savais…

27062011

IL EST BON DANS L’EXISTENCE d’une entité de choisir ses partenaires, ses alliées, ses fournisseurs, ses acheteurs etc. Kemet est plus que jamais à la croisée des chemins en cette douzième année du nouveau siècle. On ne compte plus les Kamit qui se divisent entre ceux qui estiment que les liens entre le continent et l’Occident doivent être maintenus tels quels et ceux qui estiment qu’il faut radicalement couper pour se tourner exclusivement vers l’Asie.

Lire la suite… »




La musique congolaise en deuil, adieux Bimi Ombale & Beli Mashakado

26062011

images7.jpg Bimi Ombale

SON VISAGE NE POUVAIT passer inaperçu. Avec son crâne légèrement dégarni, il fit les beaux jours de l’orchestre Zaïko Langa-Langa (fondé en 1969) avec une voix extraordinaire. Il savait chanter. Il savait aussi danser.

Lire la suite… »




La LPC-UMOJA chez 3A Télé Sud

24062011

images6.jpg

LE SECRETAIRE GÉNÉRAL DE la Ligue panafricaine du Congo-Umoja a accordé récemment une interview à la chaîne de télévision 3A Télé Sud, au micro de leur journaliste Louis Kemayou. La sortie très prochaine de livre la conférence du dimanche 03 juillet prochain au Kremlin Bicêtre (2 bis boulevard du général de Gaulle, 94700) à l’occasion de notre premier anniversaire.

Lire la suite… »




Guerre Occident Vs Kemet, la parole à Aminata Dramane Traoré

22062011

adtimages.jpg

BAMBI, TU NE PEUX pas être objectif dans la crise ivoirienne. Tu es pour Gbagbo! Voilà ce que nombre de Congolais, plus ou moins proches de moi me disent dès que nous discutons de la Côte d’Ivoire. Bon, force est de reconnaître (je ne citerai aucune nom, ce ne serait pas sympa de ma part, c’est le seul argument de leur part. Et même, le mot « argument » est gentil car cela n’en est pas un! Je n’ai jamais serré la main du président de la République ivoirienne Koudou Gbagbo, je ne me suis même jamais retrouvé ne serait qu’à 100 mètres de lui. Puisque concernant l’Afrique, quand les Françafricains n’ont rien à dire ils se mettent à parler de tribalise et d’ethnisme.

Lire la suite… »




Vive le marié!!!

20062011

images4.jpg

VOILA CE QUI ARRIVE quand on est trop gourmand. Ou quand on n’a pas les moyens de ses ambitions. J’ai eu le plaisir d’avoir le droit à un fou-rire terrible hier à l’occasion d’un repas familial. Une famille de la ville de Mfoa s’était organisée comme de coutume pour recevoir son futur gendre et sa famille. Plats, belles tenues etc., tout était de mise mais au bout d’un moment, force était de constater que le promis, le demandeur, le fiancé n’était pas dans le coin. S’il est vrai que dans certaines circonstances le marié n’apparaît qu’en dernier ressort, là, le temps commençait à devenir long. Trop long. Au bout de quelques heures, il fallait bien se rendre à l’évidence: Monsieur le futur époux n’était guère présent! Comment contracter un mariage dans de telles conditions? Le pire est que ses propres représentants, présents, étaient incapables d’expliquer cette étrange absence. Le pays étant ce qu’il est, un Frère de la promise, officier dans je ne sais quel corps armé va lancer une recherche de l’indélicat qui ne donnait toujours pas signe de vie. Au bout de je ne sais combien de temps, ce dernier fut retrouvé et conduit dans un poste de police. Devant les caméras d’une chaîne de TV locale, le pauvre bonhomme, disparu, retrouvé puis embastillé s’expliqua. Les choses étaient simples pour lui: la somme d’argent et les présents exigés par la famille de sa promise étaient trop immenses pour ses modestes moyens et, jusqu’à la dernière minute, il avait espéré réunir ladite somme. Hélas! D’où sa disparition… Certes, j’ai rigolé comme un fou (je n’étais pas le seul), mais j’espère que cela attirera l’attention des nôtres qui font un véritable commerce de ces mariages coutumiers. Gageons même que ce que ce Monsieur a fait, nombreux autres le feront à l’avenir…

cas207u.jpg

 

Obambé GAKOSSO, June 2011©




Lettre à Monsieur Serge Boret, pourfendeur de « rats » et d’ »ordures »

17062011

images1.jpg

C’EST AVEC BEAUCOUP de colère que j’ai failli répondre à ce Monsieur dont j’ignorais l’existence jusqu’à hier. Mais comme on dit en lingala, na meli mayi ya piyo mpo na kitisa motema*. Il m’en a fallu pour me calmer hier face à ce tombereau d’injures faite par un homme venu d’Afrique, qui a bénéficié du travail de ses aînés (et peut-être du sien aussi, je n’en sais rien) pour accéder au rang de diplomate en Occident. Dans un pays où je suppose il ne connaît pas de problèmes de transport, d’électricité, d’eau etc. et encore moins de survie, se permettre d’insulter des gens qui triment, tel qu’il l’a fait, en les traitant d’ordures, cela me révulse au plus haut point et d’ailleurs je ne suis pas surpris que les autorités congolaises n’aient pas réagi en le rappelant au pays. Il faut vraiment croire que quand certains Nègres se mettent à porter des cravates, des costumes etc., et posent leurs séants à côté de ceux de leurs maîtres-bwana, le sang n’irrigue plus bien leurs cerveaux.

Lire la suite… »




La folie des fanatiques…

13062011

JE N’AI pas classé ce billet dans la partie sport car cela n’en est pas. Je suis toujours frappé par les fanatiques, même si à la base je pense que c’est une véritable tare de faire partie de ce lot-là. Quand je suis traité de fan, je peux vous dire que je n’apprécie pas du tout. La vidéo que je vous mets en ligne montre des fans de football s’en prendre à une de leurs idôles. Encore une fois, méfions-nous des gens qui nous aiment un peu trop: ils sont les premiers à ne pas hésiter à nous faire la peau. Mais je me demande tout de même quand ces gens auront le courage de faire la même chose avec les dirigeants politiques qui affament et pillent le continent avec leurs alliés les IFI? Bonne semaine!

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué