• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Prostitution à Ponton la belle, quand le papa pète les plombs

28022011

index10.jpg

ELLE EST VRAIMENT COURTE, celle-là. Il y a un an, je suivais un reportage du journal de la radio Africa1, peu après 7 heures, dans la partie magazine. Le sujet était la prostitution dans certains quartiers de Ndjindji, au bord de l’océan Atlantique. Les riverains en avaient marre de voir leurs ruelles, le soir venu, envahi par les belles de nuit. Les femmes, pour leurs maris, tous les parents, pour leurs adolescents et préadolescents. Et c’est ce papa qui me faire rire dans mon train avec sa phrase:Vous vous rendez compte? Ce garçon-là est très jeune, il ne doit même pas avoir 15 ans, je le connais bien, c’est le fils de mon ami. Je l’ai vu avec cette bordelle*-là, il avait sorti son intestin dehors et elle, elle l’avait attrapé dans ses mains. En pleine rue!!!

BONNE semaine!

 

Obambé GAKOSSO, February 2011©

——————-

*: En français du Congo, une « bordelle » est une femme de mauvaise vie.




Forêts du bassin du Congo: Jusqu’à quand fera-t-on notre bonheur à notre place?

27022011

index5.jpeg

LE NOMBRE DE FOIS où autrui a voulu faire votre bonheur à votre place, vous devez être fatigués de le compter. A chaque fois que je suis confronté à cela, je pense encore à ce vieux cours de philosophie concernant les anarchistes et surtout, à ces réflexions qui ne quittent jamais mon esprit: sachant qu’autrui peut nuire, doit-on considérer autrui comme un obstacle à notre épanouissement?

Lire la suite… »




Sabala détente avec le Grand Kallé

26022011

images1.jpg

PATRONYME: JOSEPH KABASELÉ TSHAMALA. On l’appelait aussi Grand Kallé, Jeff Kallé. En son temps, il était un des plus grands. Peut-être le plus grand des chanteurs congolais (rive Gauche) puis zaïrois (le pays s’appelant Zaïre de 1971 à 1997). Trouver des CD de ce géant de la musique africaine n’est pas chose aisée. Il faut chercher, chercher et sans cesse fouiner. Dès qu’on cite son nom, la plupart du temps les gens répondent Para, Para Fifi Oh! Oh! Oh! Dis Youyou (…) Ou encore Indépendance cha cha. Pourtant la deuxième chanson n’est pas de lui, mais de Roger Izeïdy, même si c’est lui qui l’a le plus chantée. Pourtant, l’œuvre musicale de cet homme va bien plus que là que ça et, il faut remercier tous les bénévoles qui mettent en ligne les divers excellents sons que l’on peut savourer avec joie.

Lire la suite… »




Le M22, 39 ans après, une interview de Bernard Boissay

22022011

default23.jpeg

JE SUIS PRÊT A PARIER QUE le nom de Bernard Boissay ne vous dira quelque chose que si vous avez lu le livre d’entretiens de Pierre Eboundit et de Diogène Senny*, à condition bien entendu que vous ayez jeté un œil sur la préface de cet ouvrage. A l’occasion donc du trente neuvième anniversaire du Mouvement du 22 février, dit M22, j’ai donc eu le plaisir de donner la parole à Bernard Boissay, ancien compagnon de route de Pierre Eboundit et les autres. Né en 1944 dans la Meuse (dans l’Est de la France), il fait des études assez variées où l’on retrouve les lettres, les sciences humaines, la philosophie (licence), et aussi la sociologie (certificat). Il travaille dans les Vosges (Est de la France toujours, en Lorraine, sa région d’origine) pendant 3 ans comme surveillant et professeur. Il quitte le Congo en 1973 pour 15 années d’enseignement (philosophie ou français) en France. Il finit sa carrière à Verdun, sa terre natale, en 2002. Son expérience africaine compte aussi le Zaïre (1988-1991) et le Cameroun (1993-1997). Le retraité n’est pas inactif pour autant car il s’occupe d’une association locale appelée l »Amatrami » qui enseigne la langue française comme langue étrangère à des immigrés ou à des personnes issues de l’immigration. Mais intéressons-nous à son séjour congolais… 

Lire la suite… »




Malcolm X tombait sous les balles il y a 46 ans

21022011

default51.jpeg

LE SUJET EST SOUVENT ignoré, mais le X que Malcolm Little s’est choisi un jour pour se faire appeler n’est pas tombé du ciel. Le « Little » qu’on lui donne à la naissance est le nom de son père Earl, et, comme tous les Nègres de l’autre côté de l’Atlantique, c’était le nom d’esclave que portait son père etc. Refusant ce statut et cet héritage, et partant du principe qu’il ignorait le nom véritable de ses ancêtres africains, il choisira la lettre « X ». Comme on le sait, « X » en mathématique, représente le plus souvent l’inconnu. Je ne sais pas réellement qui je suis, alors, autant qu’on m’appelle l’inconnu, tel était à peu près le sens de ce choix.

Lire la suite… »




Le Taser, l’argent et la justice congolaise

19022011

images.jpg

QUAND IL S’AGIT D’IMPORTER les bonnes choses, les autorités congolaises ne sont jamais en première ligne. Qu’elle n’a pas été ma consternation d’apprendre ce matin au journal de 07h30′ (06h30′ GMT) d’Africa1 que dans la ville de Ndjindji, au bord de l’océan atlantique, une jeune fille prénommée Nathalie a été victime d’une arme électrique appelée Taser. La chose se serait passée au mois de décembre dernier, soit il y a environ 2 mois. Mais en parcourant le Net, sauf inattention de ma part, je n’ai pas trouvé trace de cela. Bizarre, devrait-on se dire. Mais quand on suit avec attention l’info relayée par la radio africaine et qu’on apprend qu’un commerçant libanais de 62 ans est impliqué là-dedans, on comprend mieux le pourquoi du quasi silence des sites officiels congolais à ce sujet (là aussi sous réserve que je trouve quelque chose entre temps).

Lire la suite… »




Vous voulez aller à Pointe-Noire? Apprenez à nager…

16022011

NOM AFRICAIN: NDJINDJI. Nom occidental: Pointe-Noire. Population: plus d’un million d’habitants (estimation de 2007). Position géographique: à environ 510 Km au Sud-Ouest de Mfoa, la capitale politique du Congo. Coordonnées géographiques: 4°47 et 11,20° et 20 m au-dessus de la mer. Dans cette ville, les habitants devraient tout avoir pour être heureux et même très heureux: c’est la capitale économique du pays; c’est le seul et unique port maritime par lequel passent aussi bien les produits d’export que les produits d’import. Depuis les découvertes des champs pétroliers, des majors occidentales s’y sont installées et explorent, exploitent et exportent du pétrole en quantités industrielles. Malgré tout, cette ville, avec le temps, ne ressemble à rien. Mais alors là, écologiquement, c’est un désastre. Mais en réalité, la ville est à l’image du pays: elle est au sous sol et les populations continuent de creuser. Comme certains d’entre vous, j’ai reçu des photos très récentes de cette ville que je mets en ligne: pathétique!

Lire la suite… »




ALERTES SOUS LES TROPIQUES: Quand Cheikh Anta Diop nous avertissait

15022011

41547er5mslaa115.jpg

EN CE MOIS ANNIVERSAIRE de la mort de l’Wsir Cheikh Anta Diop, continuons dans son univers via ce livre pas très connu, paru aux éditions Présence Africaine. C’est un recueil d’articles des années 1946-1960/ le titre en lui-même interpelle : ALERTE SOUS LES TROPIQUES.  ARTICLES  1946-1960 Culture et Développement en Afrique noire. Il est dans mes cartons depuis des années et, c’est avec plaisir que je l’ai ressorti pour le relire et constater hélas ! combien ses textes de l’époque, ses propos graves, ses avertissements sont toujours d’actualité. Et cela rejoint aussi le billet précédent sur la pertinence ou non des engagements de Lumumba. Je n’ai aucun doute que si par bonheur pour nous, ce Diop-là avait accédé au pouvoir à Dakar en 1960, il aurait perdu la vie très vite, dans les jours suivant-même son investiture.

Lire la suite… »




Ronaldo (le vrai!) s’en va: merci pour tout!!!

14022011

indexr.jpeg

MÊME LES BONNES choses ont une faim, hélas! C’est avec une forte émotion et une toute petite tristesse que j’ai appris ce matin qu’il fenomeno va sûrement annoncer la fin de sa carrière de footballeur. J’adore le foot et, depuis que mes yeux de mômes se sont braqués sur cet art magique qui rend certains heureux et d’autres malheureux (les perdants surtout), j’en ai vu des footballeurs sur des terrains de football. Par vents froids, sous la pluie, sous le cagnard, sous je ne sais quel temps, je suis allé au stade et j’en ai vu mouiller le maillot, donner du plaisir aux spectateurs et aux téléspectateurs. Si je mets toujours Pelé, le Roi, le Seul, l’Unique, au-dessus de tous les lots, il y a un certain nombre qui, à mes yeux, sont derrière lui, à des degrés divers. Et là, je mets inévitablement Ronaldo.

Lire la suite… »




Patrice Emery Lumumba, les 20e et 21e siècles et les interrogations d’ADM

13022011

untitled1.bmp 

N’AYEZ PAS PEUR: ADM, ce ne sont pas des Armes de destruction massive, mais simplement le pseudo d’un internaute qui me fait le plaisir de me lire quand il peut et de réagir quand il veut bien, quand son immense agenda de ministre, de pasteur et de tribun lui en laisse le temps. A l’occasion de l’annonce ici d’un colloque sur le 50naire de l’assassinat de Lumumba, le héros nationaliste africain, il a eu à poser un certain nombre de questions et, vu ce que j’allais en dire, je me suis dit qu’il valait mieux en faire un billet. J’ai trouvé ces questions pertinentes et, vu qu’il n’est pas le seul à me les poser…

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué