Secrétaire d’Etat, c’est comme ministre

27 12 2010

index17.jpg

UNE BONNE VIEILLE HISTOIRE POUR commencer la 52ième semaine du calendrier chrétien. Il me revient en mémoire l’histoire de cet homme, fonctionnaire dans son pays et qui gagnait assez bien sa vie, comparé à la moyenne nationale. Mais comme beaucoup de gens qui aiment faire la politique sans avoir jamais milité, sans la moindre idée de la définition de la politique, mais enivré par le fait qu’on peut y gagner très bien sa vie, il voulait entrer au gouvernement.

index18.jpg

NOTRE BON AMI, père de famille a un parent très proche qui est influent dans son pays, lorsqu’il faut faire, refaire, défaire les gouvernements. Or ce parent (qui est son aîné de pas mal d’années) lui a promis un poste de secrétaire d’Etat dans le prochain gouvernement en cours d’élaboration. Voilà que notre bon fonctionnaire s’en va voir un commerçant très connu de la place pour accomplir un de ses rêves: avoir les chaussures et les vêtements qu’il ne peut se payer avec son traitement habituel. Etonné par la sélection (la quantité et la qualité) des produits, réalisée par son client, notre commerçant est dubitatif: Comment ce dernier va-t-il faire pour payer tout ça? Dans ce pays où certains préfèrent crever de faim, pourvu qu’ils aient la dernière chaussure à la mode, dans ce pays où d’autres préfèrent dormir sur le matelas le plus mince au monde, pourvu qu’ils aient le dernier costume de chez…, il sait bien que les folies ne manquent pas et que les gens prennent à crédit. Mais il ne connaît pas cet homme, il ne sait pas ce qu’il fait dans la vie. Notre ami le rassure: Je vais être nommé secrétaire d’Etat. Abasourdi, le commerçant qui ne comprend rien à ce charabia lui demande: Mais c’est quoi « secrétaire d’Etat? » Et le bonhomme de répondre, après mille et une explications qui ne passaient pas: C’est comme ministre. N’oublie pas que nous avons le pouvoir, tu le sais. X est mon grand frère, tu le connais et bla bla bla. Le commerçant est rassuré, ils font tous les papiers et voilà que notre gaillard s’en va, fier comme un Artaban, rentrant chez lui et se mettant déjà à essayer tenues et chaussures de secrétaire d’Etat. Hélas! pour lui, la liste tombe et tel un couperet, son nom n’y figure pas. On l’a oublié? Il réécoute la publication du gouvernement, en vain. Il achète les journaux au cas où on l’aurait oublié, nada, ça ne va toujours pas. Je ne parle même pas de la pub qu’il avait fait autour de lui: on passe le voir au bureau, il est obligé de fuir les gens. Il court chez son aîné qui lui dit: Petit frère, c’était trop dur. La prochaine sûrement, mais là… Conscient qu’il ne pourra jamais rembourser le commerçant, il ramasse toutes les affaires et va les rendre: Non! Impossible, tu as déjà pris, tu dois payer!

Obambé GAKOSSO, December 2010


Actions

Informations



2 réponses à “Secrétaire d’Etat, c’est comme ministre”

  1. 27 12 2010
    B.C. (10:41:46) :

    Dommage que tu n’aies pas donné les noms des protagonistes de cette affaire. Encore une fois, par l’humour, tu mets un coup de canif dans certains de nos travers: quand je pense à ce que j’ai dépensé dans les chaussures préférées des Congolais, j’ai honte parfois…

    B.C.

  2. 4 01 2011
    Alain (09:50:46) :

    Moi, je connais l’homme en question: il est petit et très gros, avec un gros nez. Ah! le pauvre, qu’est ce qu’on avait rigolé avec cette affaire. Je me suis toujours demandé comment faisait un homme aussi gros avec sa femme?

    Alain

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué