• Accueil
  • > Archives pour novembre 2010

Une raclée guardiolesque

30112010

1288571593extrasportada0.jpgPep Guardiola, el Maestro (à gauche)

CE LUNDI 29 NOVEMBRE 2010 restera historique. On en reparlera des années durant. Enfin, quand je dis « on », je parle de nous, les amoureux, les passionnés, les drogués du football. Mais pas n’importe quel football, le beau, le vrai, le léché. Celui qui fait se lever les foules, celui qui donne des frissons d’une extrémité à une autre du corps. Celui qui fait que dans ces arènes modernes que sont les stades, on ne fasse plus qu’un avec les autres supporters de la même équipe.

Lire la suite… »




Pourquoi attendre les campagnes d’évangélisation pour voir des miracles?

29112010

JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE semaine avec ce miracle concernant un de ces deux hommes hommes handicapés dans leurs fauteuils.

Image de prévisualisation YouTube

Obamné GAKOSSO, November 2010© 




Ayiti: Eleksyon pa lagè. Nou se frè ak sè*

28112010

index16.jpg

YAYA, YANGO YO NA HAITI WANA LIKAMBO NINI**? Telle est l’une des questions que ne cesse de me poser une sœur. Bon, il faut dire que pour elle, l’île de Toussaint Louverture et de Jean-Jacques Dessalines, c’est loin de ses préoccupations. Souvent, elle me dit: Avec les images que je vois à la télé, il n’y a pas beaucoup de différences entre ce qui se passe là-bas et chez nous. Le choléra vient de tuer plus de monde là-bas, la polio sauvage a fait la même chose chez nous. Elle n’a pas totalement tort.

Lire la suite… »




Pourquoi je « vote » Gbagbo

25112010

index14.jpgLes deux finalistes

EN POLITIQUE, ON NE VOTE pas forcément pour une personne parce que l’on est d’accord avec elle à 100%. D’ailleurs, en démocratie, il faut se méfier des 100%, ça rappelle des heures sombres de l’histoire de l’humanité. On ne vote pas pour une personne parce que l’on soutient forcément son parti politique: un parti est un tel agrégat d’idées, de personnes et de pas mal d’autres composantes qu’il faut prendre son temps, surtout quand il y a des milliers voire des dizaines de milliers de militants. On ne vote pas pour un sortant parce que tout ce qui s’est fait sous son règne a plu: aucun règne, aucun mandat ne peut être parfait, tout étant à améliorer sur cette terre des Hommes.

Lire la suite… »




Côte d’Ivoire, l’entre deux tours

24112010

lgindex.jpgadoindex.jpgA gauche, Gbagbo, à droite, Ouattara

LES URNES ONT PARLÉ. Je ne sais pas si on nous prouvera que les résultats issus du 1e tour de la présidentielle ivoirienne sont faux et que les 2 finalistes ne méritaient pas d’y être, mais je pense qu’une certaine logique a été respectée de les retrouver là, face à face. Le 1e, chef de l’État sortant (élu en 2000) est de toute la classe politique locale, le seul à avoir eu le courage d’affronter Félix Houphouët-Boigny du temps où ce dernier était au pouvoir. Les autres?

Lire la suite… »




Un peu de pluie, beaucoup de dégâts

23112010

MARIAGE PLUVIEUX, MARIAGE HEUREUX. Ah! les gens respectueux d’ordinaire sont ennuyeux comme la pluie. Il y a des pluies de printemps délicieuses où le ciel a l’air de pleurer de joie. Des citations comme celles-là, on peut vous en trouver des centaines, sur la pluie. Sur ce qu’elle nous fait de bien comme de mal. Si dans le désert une pluie qui tombe fait du bien aux Hommes, aux plantes et aux autres êtres vivants, il n’en est pas de même partout sur cette Terre des Hommes. Des dégâts causés par les pluies, on en voit tous les jours à la TV, sur le Net. Je vous présente 4 images de dégâts des eaux de pluie, dans la ville côtière congolaise de Ndjindji (rebaptisée par les Portugais Punta Negra,Pointe-Noire en français).

Lire la suite… »




Nous étions un seul, je vous dis, un seul!

22112010

index9.jpg

IL ARRIVE A CERTAINS HOMMES publics, en revoyant leurs vidéos ou en s’écoutant à la radio de rigoler de leurs fèves, de leurs saucisses qu’ils sortent, comme on dit si bien dans le Sud-Ouest de la France. J’ai une pensée affectueuse en ce jour pour feu Maurice Stéphane Bongho-Nouarra qui me fit rire (ainsi que des copains et pas que) à l’occasion d’un meeting devant une foule de militants et sympathisants avec ces mots: Ce jour-là, la foule réclamait la mise à mort de Bernard Kolélas. Une seule personne s’y opposa: le président Marien Ngouabi et moi. Fermez les bans, et je vous souhaite une semaine plus efficace que la précédente.

Obambé GAKOSSO, November 2010




Sabala détente avec celui qui ne veut pas être le Bob Dylan africain

20112010

SI ON DEMANDE A UN EUROPÉEN DE  citer un artiste-musicien sénégalais, le 1e nom qui lui viendra à l’esprit est sans doute celui de Youssou Ndour. Pourtant, ce pays regorge de talents et, mon chanteur préféré est sans conteste le natif de Dongo Buti au Niger, Ismaël Lô, alias Iso Lô. J’apprécie, en plus de son talent indéniable, sa discrétion, sa modestie et aussi sa force de caractère. Au cours d’un entretien radiophonique, on lui rabâcha encore les oreilles avec cette étiquette de Bob Dylan africain, il répliqua (pour la énième fois) Non. Si je suis le Bob Dylan africain, alors Bob Dylan est l’Ismaël Lô américain. J’en connais pourtant plein qui se seraient gargarisés de ce genre de comparaison et qui en auraient même un fonds de commerce… Lui non. Nous sommes habitués en Afrique centrale à des chansons qui durent des plombes où, souvent, les musiciens des années 80 à nos jours racontent leurs vies durant 10 à 20 mn. Là, avec son harmonica, Iso Lô va vous enchanter durant 04’05 », avec son tube, sa plus belle chanson (pour moi), Tajabone. Je ne parle, ni ne lis et encore moins ne comprends le valaf, aussi, je vous propose ce lien où vous apprendrez des choses sur cette formidable chanson.

Image de prévisualisation YouTube

Obambé GAKOSSO, November 2010©




Côte d’Ivoire, en attendant la suite…

19112010

VOUS NE CROYEZ PAS TOUJOURS ce que vous voyez? Tant mieux, moi non plus! Vous ne croyez pas toujours ce que vous lisez? Alors là, on est vraiment fait pour s’entendre. En Côte d’Ivoire, l’heure est aux grandes tractations, aux grandes prières. Les deux grands camps qui se font face redoublent d’ardeurs pour triompher et dire en final de compte: Vous voyez bien que c’est nous qui avons le vrai garçon de ce pays! Je reviendrai j’espère avant le dimanche du 2e tour sur cette élection, mais en attendant, je vous offre cette petite vidéo à visualiser tranquillement, à tête reposée. Eteignez vos Gsm, débranchez vos téléphones fixes. Vous ne parlez ni ne comprenez le malinké? Moi non plus! Aussi, en cas de doute (le doute s’il est l’ennemi de la foi, d’après la Bible, est une condition de l’existence humaine, en philosophie), chercher un frère ou une soeur qui parle le malinké et qui vous authentifiera les propos de l’orateur qui ne font que confirmer ce que bon nombre de gens savent depuis le putsch du 24 décembre 1999.

Image de prévisualisation YouTube

Obambé GAKOSSO, November 2010©




Ces fameux problèmes qui sont aussi vieux que le monde…

16112010

tp.bmpA droite de la tour, le Trésor public congolais

A ENTENDRE LES ENNEMIS irréductibles de DSN, cet homme qui préside aux destinées du pays depuis 1997 (13 ans déjà) plus la période 1979-1992 (13 ans aussi), il serait le mal absolu, le problème principal du Congo, notre pays. A entendre celles et ceux qui vouent aux gémonies les années de règne de Pascal Lissouba (1992-1997, comme président et 1963-1966 comme Premier ministre), cet homme serait aussi le mal absolu, un assoiffé de sang. Pour chaque chef d’Etat congolais honni, on ferait des perles avec ce genre d’analyses à très courte vue.

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué