Journée mondiale de la Terre, à vos responsabilités!

21 04 2010

images6.jpg

DES JOURNÉES, il y en a 365/an, voire 366 les années des Jeux Olympiques. Soit. On me dira aussi qu’il y a trop de journées de ceci, de cela: journée chiens écrasés; journée des chevaux de courses; journée des pouliches à lait; journée du soleil; journée du non-soleil; journée de la pluie; journée de la grêle. J’en connais même qui rêvent de faire des Journées sans journées.  Tout ceci pour vous dire simplement que ce 22 avril 2010, on célèbre la journée de la Terre.

images12.jpg

CELLES ET CEUX QUI VIVENT en Occident ne doivent plus du tout être surpris. Si au Congo naguère, on disait « pas un pas sans Bata », je dirais de ce côté-ci de la Méditerranée, « pas d’écologie, pas de répit ». Impossible d’allumer la radio sans qu’on vous en parle: préservez ceci, consommez cela. Vous allumez la télé après une journée de travail en vous assurant que Mme a bien couché les bambins qui sont déjà dans les bras de Yemaya, Shangoet Cie, votre verre de tangawiss en main, et voilà qu’on vous parle d’écologie. Vous avez faim, après la biture prise avec les collègues, mais êtes trop fainéants pour vous lever. Tout le monde est couché. Vous ruminez! Oui, car vous vous souvenez d’un seul coup que la dernière cigarette que vous avez fumez avant de rentrer chez vous, vous avez jeté son mégot en pleine rue, oubliant même de l’écraser. Vous et les chiens? Même combat! De toues les façons, vous n’avez même plus le droit de fumer chez vous. vos enfants râlent, non seulement ils vous promettent un cancer avant que l’oncle maternel resté à Mfoa, qui n’a pas touché sa maigre pension trimestrielle depuis des lunes ne vous bouffe, mais en plus, ils vous répètent tout ce qu’on leur dit à l’école au sujet de la clope et de la pollution. Vous changez de chaîne: c’est Yann-Arthus Bertrandqui a pris son hélico, qui vous montre les trous que vous faites dans la couche d’ozone avec vos inconséquences de tous les jours! Il est même chez vous, au Gabon, avec de magnifiques tortues marines qui, par la faute des humains (donc la vôtre, n’est ce pas), disparaissent comme des insectes. Vous pensez à tous les sachets que vous aviez jetés dans la rue dans votre enfance dans les rues du Quartier 300 à Pointe-Noire. Vous pensez encore aux 20 gobelets de café, en plastique, que vous avez utilisés cette journée au bureau. C’est assez, vous étouffé car vous êtes mal. Vous pensez à l’ordinateur du bureau que n’éteignez jamais car le matin, vous vous précipitez d’abord pour lire les blagues que Bambi et Cie vous avaient envoyées en 2004, et que vous aviez gardées en stock, tant il y en avait. Vous pensez à l’ascenseur du boulot que vous prenez chaque matin alors que les bureaux sont à peine au 1e étage: que d’électricité détruite. C’est assez! Vous cherchez une cassette vidéo, en espérant tomber au pif sur les enregistrements du Fespam avec Zembè, ou sur la finale de l’Euro 1996 avec le but d’Oliver Bierhoff à Wembley: horreur, c’est Nicolas Hulot en personne qui apparaît!

images41.jpg

VOUS VOUS METTEZ à pester contre les enfants, votre femme, vos belles-soeurs et vos petites soeurs: « Pourtant je leur avais dit de ne jamais regarder la Une, sauf quand c’est du foot! » Trop tard, Hulot vous est déjà rentré dans le lard. Vous vous crispez encore, vous pensez au bain que vous prenez chaque, chaque… chaque combien déjà? Alors qu’au Niger, au Mali, en Mauritanie, l’eau est une denrée qui provoquera sûrement des guerres qui arriveront jusque dans le quartier de votre tante au Quartier Culotte à Loubomo.

images21.jpg

LE TANGAWISS que vous buvez, d’un seul coup, change de goût: « Elle vient d’où, déjà, cette racine? Du Cameroun? Du Brésil? Quel est son bilan carbone avant d’atterrir dans mon gosier? » Vous pensez encore que vous n’avez toujours pas commencer à pratiquer le tri sélectif alors qu’au boulot, comme tout le monde, vous êtes un vrai écolo, avant l’heure! La bouteille de Heineken que vous aimez tant, comme celle de la Ngok d’ailleurs, n’est-elle pas verte? Le vert n’est-il pas la couleur des écolos, hein? Vous êtes vraiment mal à l’aise. Vous qui vous dites souvent: « Mon grand-père est mort à 60 ans, mon père résiste parce qu’il s’est remarié à de jeunes filles, mais ses frères et ses soeurs sont malades ou morts depuis un moment. Moi-même, je fais du diabète, de l’hypotension, et bientôt de la goutte avec les tonnes de viande que j’ingurgite, pourquoi chercher à préserver l’environnement, puisque sous peu, un AVC va m’emporter comme il emporte tous mes compatriotes, en plus du sida auquel j’ai miraculeusement échappé et du paludisme que nous avons tous?« , d’un seul coup, vous revoyez votre grille de lecture.

images8.jpg

BREF! VOUS EN AVEZ marre. Vous éteignez cette boîte à fabriquer des crétins qu’est la télévision, vous coupez votre radio qui tournait depuis des heures, vous coupez votre téléphone portable, vous débranchez le téléphone fixe, vous arrêtez le réfrigérateur, le congélateur, le microondes, la gazinière, la machine à laver, le sèche-linges, vous éteignez toutes les lumières, sans oublier de couper le chauffage. Vous allumez la dernière bougie qui avait survécu à la dernière veillée de prière pour votre soeur qui n’arrive pas à enfanter. A 48 ans, la grande soeur y croit encore. Avec cette bougie, vous vous dirigez vers le tiroir du meuble qui vous sert de relique (hé! oui, il date du temps où vous étiez étudiant et habitiez avec aux estudines de Cergy avec votre femme et votre fille, ah! la vie), vous sortez de là de beaux post-it. Un stylo et vous écrivez sur ces post-it: JOURNEE DE LA TERRE. PENDANT 24 HEURES, PAS DE TV – PAS DE MP3 – PAS DE PORTABLE – PAS DE CONSOLE DE JEUX – AUCUN APPAREIL ELECTRIQUE ALLUME ET AUSSI AUCUNE AMPOULE ELECTRIQUE NON PLUS. Satisfait de tout cela, vous vous dirigez vers votre chambre et en entrant sous la couette, c’est votre femme qui vous dit:

  • Chérie, c’est à cette heure-ci que tu rentres?

Vous avez envie de vous fâcher:

  • Je t’avais pourtant bien dit qu’on avait un afetr avec les collègues et voilà que tu recommences…
  • Mais non, calme-toi. Ce n’est pas ça, je croyais que tu allais rentrer beaucoup plus tard que ça, car je suis passé par Château-rouge, je t’ai ramené des safu. Ils sont cuits. Il y a aussi du mokalu et du côcô, tout est dans le frigo. vu que je ne savais pas à quelle heure tu rentrerais de ton after avec tes collègues. Il suffit de chauffer le tout au microondes. Tu sais faire, non? Je suis trop crevée, désolée. Bonne nuit! »

Obambé GAKOSSO, April 2010©


Actions

Informations



11 réponses à “Journée mondiale de la Terre, à vos responsabilités!”

  1. 21 04 2010
    Black et fier (15:04:50) :

    Sous le couvert de l’humour, tu nous mets vraiment face à nos responsabilités.
    Mais je te rassure:
    - Je vais continuer à boire;
    - je vais continuer à fumer;
    - Je vais continuer à forniquer.

    Sinon, à quoi sert la vie?

    Black et fier de l’être.

    PS: Je commence à prendre du plaisir à lire ce blog.

  2. 21 04 2010
    Letsaa la Kosso (19:44:38) :

    Eh Bambi,
    Attention Alain fait des émules!
    Bien le salut.

  3. 22 04 2010
    B.C (05:33:16) :

    Black et fier de l’être,

    Attention tout de même aux excès. Moi, j’ai réussi à arrêter de fumer (à temps, je suis sérieux) et je croise les doigts pour ne pas me retrouver avec un cancer des poumons, ou de la gorge un jour.
    Pour le reste, je ne cède pas.

    Vive la journée de la terre.

    B.C.

  4. 22 04 2010
    kinzy (05:49:05) :

    MDR
    Comme si toutes leurs actions pouvaient changer la vie des populations du tiers monde; Ceux là même qui vivent démunis sans eau ni électricité.
    Pensent -ils en 24 heures résoudre tout les problèmes de la planète , en arrêtant leur consommation ?
    Et si toute cette campagne ne servait qu’à limiter l’émergence d’autres petits pays
    et masquer leur peur de devoir partager le « peu » qui reste ?

    L’écologiquement correcte me semble une vaste fumisterie , mais c’est juste mon avis .

  5. 22 04 2010
    Letsaa La Kosso (09:21:11) :

    Hi Kinzy, Ola Bambi,
    D’accord avec toi Kinzy, Ils devraient commencer par:
    - arrêter leurs usines qui déversent des tonnes de fumées toxiques vers le ciel 24h sur 24
    - arrêter d’utiliser le bois qui pousse à la dénudation du poumon vert de l’humanité qu’est le bassin de ce Congo de ma grand-mère,
    - arrêter de produire et de nous vendre les sachets et bouteilles en plastique non bio-dégradables,
    - arrêter de déverser des déchets pétroliers dans le delta de Bakassi et sur les terres du pays ogoni
    - arrêter tout simplement de fabriquer du tabac
    - arrêter de saccager le ventre de la république démocratique du Congo pour en extraire anarchiquement ce coltan qui entre dans la fabrication des MP3 (que je n’utilise pas), des portables (le mien date de 1998), des consoles de jeux (je ne sais pas ce que c’est, sauf le Nintendo et le Wii), de cuisinières électriques (j’utilise le gaz) et des ampoules électriques (impossible de m’en servir puisqu’il n’y a pas d’électricité au pays de ma grand-mère).
    Tout cela Bambi, pour dire que l’écologie bien ordonnée devrait commencer chez les pollueurs.
    Je pourrais te parler de mon grand-père qui fut écologiste avant les théoriciens!
    Bien le salut.

  6. 22 04 2010
    Christian (10:34:35) :

    Bonjour,

    Bambi, tu vas bientôt fermer boutique. Tu postes, tu postes, les n’ont pas le temps de suivre et tu attends les w-e pour réagir.
    Bon, continue car moi, je ne pourrai faire autant.
    L’écologie ? Tu as raison de dire que nous sommes assez bassinés comme cela. Je ne suis pas fumeur par exemple, mais p… qu’on laisse les gens s’empoisonner s’ils veulent bien. Ce sont leurs poumons à eux ?
    Toi, je sais que dans une certaine mesure tu es un grand écolo avec le tri sélectif que tu fais, avec les lampes et ampoules que tu n’allumes qu’en cas de nécessité. Et en apprenant que tu avais ouvert ton blog, je craignais que cela ne fasse l’objet de tes chroniques régulières. Heureusement, tu nous amènes souvent ailleurs, toi le progressiste du siècle dernier et du siècle actuel, qui refuse les étiquettes de socialiste et de communiste.

    Les vrais écolos, les plus grands, sont souvent dans nos campagnes (au Nord comme au Sud), sans licence ni autre DEA ou Masters, ils ont su, appris à aimer la nature et à la respecter.

    Puisque tu as amené la chose sur un ton drôle, je vais embrayer :
    - Mangeons une fois par semaine ;
    - Rendons les télés ;
    - Ne prenons les voitures que si c’est nécessaire : aller à l’hosto si on ne peut prendre le bus par exemple ;
    - Disons à nos enfants que tant que le chien qu’on a tué hier est encore dans le frigo, on ne mangera rien d’autre.
    - …

    Bien à tout le monde.

    Christian

  7. 22 04 2010
    Alain (10:40:47) :

    Question écologie,

    Il y a longtemps que j’avais compris, mais les femmes ont du mal à accepter l’évolution, elles sont vraiment réfractaires au progrès.
    - Celui qui est polygame peut faire de belles économies s’il met ses femmes dans le même lit : on évite de gaspiller le bois ;
    - Une chambre suffit : Monsieur et Mesdames dorment dans la même chambre et les enfants au salon. Plus la maison est petite, moins on gaspille ;
    - Inutile que nos femmes achètent des vêtements chaque semaine : ce qu’elles ont mis le lundi, elles peuvent le mettre le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi. On ne va pas les renvoyer du boulot pour ça quand même ?
    - Le week-end à la maison, elles mettent un pagne, celui cache la poitrine et là aussi on fait des économies ;
    - Monsieur et Mesdames, quand elles mangent, le font dans la même assiette, boivent dans le même verre. Idem pour les enfants.

    Bambi, j’ai des tonnes de propositions à te faire. Demande et je te dirais, vive l’écologie !!!

    Alain

    PS : Dis-moi, tu as vu la petite Zaha qui fait parler d’elle partout ? Mon Dieu !!!

  8. 23 04 2010
    Carbone 11 (12:25:05) :

    C’est finalement une journée assez discrète dans l’océan de « journée » que nous propose la calendrier. Je suis presque rassuré que nous ayons seulement 365 jours dans une années.

  9. 25 04 2010
    Obambé GAKOSSO (07:29:48) :

    Christian et Alain,

    Je vous dis merci pour votre contribution. Mais, franchement, Alain aussi ?

    @ LLK,

    Oui, Alain fait des émules. En rire ou en pleurer ?

    @ Black et fier de l’être,

    Doucement s’il te plaît. Et surtout, protège-toi.

    @ Carbone11,

    Peut-être qu’avec les changements climatiques on passera à 400 journées, voire 200?

    @+, O.G.

  10. 26 04 2010
    kinzy (21:24:31) :

    La Commission Européenne vient d’autoriser la culture d’OGM en Europe, ignorant les préoccupations des citoyens. Je viens de signer une pétition appelant à une recherche scientifique indépendante et à un moratoire sur le développement des OGM. Avec 1 million de signatures, nous avons la possibilité de présenter une proposition de loi à la Commission Européenne. Signez ci-dessous et allons jusqu’à 1 million:

    http://www.greenpeace.fr/petition-ogm-europe

    Merci!

  11. 30 04 2010
    Obambé GAKOSSO (09:27:33) :

    Bonjour tout le monde,

    Sujet brûlant, s’il en est.
    Chacun chez lui peut, doit faire something. Je pense souvent à cette belle phrase : Nous empruntons la Terre à nos enfants.
    L’Occident s’est enrichi de toutes les manières possibles :
    - en utilisant cadeau la chair humaine des autres, particulièrement des Nègres, horriblement appelé « bois d’ébène », expression qui m’a toujours fait vomir. Gerber ;
    - en polluant le monde entier de la plus belle des manières avec toutes ses avancées que nous connaissons très bien :
    o révolution industrielles ;
    o mines de charbon ;
    o exploitation outrancière des ressources des sous-sols des pays asservis des siècles durant (or, cobalt, diamant, cuivre…)

    Un beau jour, voilà qu’une partie de ces bonnes gens se réveillent et créent de nouveaux concepts tous aussi fumeux que funestes et spécieux : développement durable, écologie, préservation des écosystèmes, préservation de la biodiversité. Je ne suis pas contre, bien au contraire. Mais l’Occident devrait commencer par balayer devant sa porte avant de continuer à donner des leçons à la Terre entière, comme elle sait si bien le faire. Mais, je me demande même si je ne prêche pas dans le désert : cela ne fait-il pas partie de sa mission civilisatrice qu’elle s’est octroyée au nom de son Dieu catholique ayant élu domicile au Vatican depuis qu’il a quitté la belle Avignon ?
    Je sais bien que tous les écolos blancs d’Europe ne sont pas des donneurs de leçons. Non, il y a des gens très sérieux parmi eux qui prônent de belles idées et qui ont même de belles intentions à l’endroit des agriculteurs dits du Sud. Mes parents. Le père de mon père était cultivateur de tabac, en plus d’autres activités agricoles qu’il menait en compagnie de sa famille et de ses travailleurs. Le travail de la terre, ces gens-là savaient ce que cela signifiait. Ils n’avaient pas besoin d’attendre que l’ITRD (ex-ORSTOM, crée en 1943) vienne leur dire comment gérer la terre. Ils vivaient en harmonie avec la terre, mangeaient les fruits de saison qu’ils trouvaient dans leur environnement immédiat. Les raisins, les golden et autres framboise, non seulement ils ne connaissaient pas, mais en plus… bon, je vais rester poli.
    Au Burkina Faso, il y a un parti écolo qui réalise une bonne percée. Il m’intéresse de savoir ce qu’il va devenir dans 20 ans.

    @ Kinzy, merci pour cette info. Je le redis, l’Europe est une chance pour l’Afrique, mais aussi un grand malheur pour nous.
    Vivent les OGM !!!

    O.G.

Laisser un commentaire




sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué