The White Massaï, par Letsaa la Kosso

29042010

kosso.jpgKosso 

DANS LES RAPPORTS SUD/OCCIDENT, Occident/Sud, il y a parfois ce genre d’histoires, pour ne pas dire souvent. Ce genre d’histoires d’amours que l’on pense insolites au départ, tant les protagonistes n’ont a priori aucune chance sinon une chance très infime de se rencontrer et d’aller au-delà de rapports cordiaux, amicaux voire encore de « bizness ». Qu’est ce qui pouvait prédestiner une Corinne Hofmann*, débarquant de sa Suisse avec son petit ami (Marco) à partager intimement la vie d’un Lketinga, un Masaï de chez Masaï, avec qui ils n’ont aucune langue en commun, qu’ils peuvent sérieusement parler, si ce n’est un anglais boiteux? Letsaa la Kosso nous offre un aperçu de cette histoire incroyable.

Obambé GAKOSSO, April 2010©

Lire la suite… »




Au royaume des sauvages, qui est en tête?

28042010

CE N’EST PAS TOUS LES jours que je vous parlerai de l’Ukraine ou des ex-pays soviétiques. Je vous ai déjà relaté l’an dernier quelques affaires de pugilats dans divers assemblées ou gouvernements ou d’éminentes personnalités politiques n’hésitaient pas à oublier le choc des idées pour les remplacer par le choc des poings (avec une inélégance criarde quand même, je le souligne). Jugez-en par vous-même!

Lire la suite… »




Déclaration d’Antoine Kihoulou, suite au décès de Nguila Moungounga Nkombo

26042010

SUITE AU DECES DE L’ANCIEN MINISTRE Nguila Moungounga Nkombo, récemment, en France, M. Antoine Kihoulou Kia Ngandzi m’a adressé le texte qu’il a lu lors de la veillée mortuaire, en son hommage, pour publication sur cet espace. A noter que conformément à ses voeux, sa dépouille mortelle restera en France.

Obambé GAKOSSO, April 2006©

Lire la suite… »




Un raté, et alors? Regardez la porte qui s’ouvre ou le malheur auquel vous avez échappé

25042010

2images.jpg Le fleuve Kouilou

IL Y A UN PEU MOINS de 10 ans, je suis tombé sur un livre fabuleux. Pas écrit par un Nègre, pas écrit sur l’Afrique et peut-être même très loin de nos préoccupations les plus immédiates (eau potable, électricité, démocratie, développement, routes etc.)

Lire la suite… »




Sabala détente avec Rufin Hodjar, l’OMNI de la musique congolaise

24042010

DEPUIS QUE J’AI ÉCOUTÉ CE CHANTEUR, j’ai coutume de dire que Rufin Hodjar est un OMNI (Objet musical non identifié). Non pas qu’on n’arrive point à le suivre, à le comprendre ou à l’écouter, mais plutôt parce qu’il détonne dans le paysage musical congolais où le bruit l’emporte le plus souvent sur le son, le bon son. Souvent les quelques rares paroles sont noyées dans un flot de mabanga, dont on se demande ce que cela peut bien rapporter à ceux à qui ils sont destinés. Cela bien sûr pour la nouvelle génération

Lire la suite… »




Noël Kodia-Ramata : Le Poète né d’une Virgule, par Letsaa la Kosso

22042010

images23.jpg

JE N’INVENTERAI RIEN du tout en reprenant les mots de cette éditrice qui avait dit un jour à Alain Mabanckou que le fait d’être bordé par la mer et le fleuve donnait sûrement au Congo tous ces talents littéraires. Oui, il y en a des écrivains dans ce petit pays de même pas 3 millions et demi d’habitants. Noël Kodia Ramata (NKR), auteur, critique littéraire, chroniqueur, ne fait pas exception, me dit-on souvent, de la part de celles (surtout) et ceux qui l’ont lu. De lui, je connais surtout les chroniques sur certains sites (www.congopage.com, www.afrology.com etc.) et sa voix déjà entendue sur RFI, une fois, alors qu’il commentait l’actualité peu après 18 heures… De la poésie, comme je l’ai déjà dit ici à K.N., je ne sais rien du tout. Ni profane ni quoi que ce soit d’autre. C’est à peine si j’ai lu Césaire et Massamba Débat, et encore, parce qu’obligé, vu l’importance de ces deux hommes pour moi. Letsaa la Kosso, qui a lu notre NKR nous propose ici une présentation de son dernier recueil de poèmes, Fragment d’une douleur au coeur de Brazzaville (L’Harmattan, décembre 2009, 7€60, 48 pages). Une présentation qui me fait dire que j’ai intérêt à tourner un peu mes yeux vers la poésie et poser un tout petit mes essais… Franchement, quand on est capable de parler d’un enfant qui chante l’ekongo en dansant le ndombolo, ça ne peut que valoir un arrêt…

Obambé GAKOSSO, April 2010©

Lire la suite… »




Journée mondiale de la Terre, à vos responsabilités!

21042010

images6.jpg

DES JOURNÉES, il y en a 365/an, voire 366 les années des Jeux Olympiques. Soit. On me dira aussi qu’il y a trop de journées de ceci, de cela: journée chiens écrasés; journée des chevaux de courses; journée des pouliches à lait; journée du soleil; journée du non-soleil; journée de la pluie; journée de la grêle. J’en connais même qui rêvent de faire des Journées sans journées.  Tout ceci pour vous dire simplement que ce 22 avril 2010, on célèbre la journée de la Terre.

Lire la suite… »




Quand un RDCien insulte ses compatriotes RDCiens

19042010

att00007.gifNotre compatriote AVB

JE NE CONNAIS PAS CET HOMME. Je ne sais même pas comment il s’appelle. Il a signé sa lettre des initiales AVB. Pas loin du sigle du parti raciste d’Eugène TerreBlanche*(AWB). J’ai reçu le mail, comme certains d’entre vous peut-être. Je me suis dit que ce serait intéressant de le soumettre à votre lecture, que vous jugiez le texte en votre âme et conscience. La photo que je mets dans ce billet est liée au texte reçu. Je ne sais pas si cet homme existe réellement ou si c’est une manip. Comme vous le savez, j’ai horreur des généralisations grossières et gratuites qui sont soit le fruit du racisme, soit le résultat de la paresse intellectuelle. Même les sondages (dans lesquels j’ai modestement travaillé, dans une autre et lointaine vie), je n’y crois pas, croyez moi. Je peux vous en parler. Mais trêve de blabla, lisez et méditez les mots de Monsieur AVB.

Obambé GAKOSSO, April 2010©

Lire la suite… »




Il y a 30 ans, Bob Marley enflammait le Zimbabwe

18042010

IL EST VRAIMENT DOMMAGE, que par notre faute d’abord et avant tout, le nom merveilleux de Zimbabwe soit terni par les errements et les élucubrations du Comrade Bob Mugabe, comme dit une grande soeur, na fier lokola mwasi-mobali*, à 86 ans (depuis le 21/02/2010 dernier).

Lire la suite… »




Ibrahima Fofana a quitté la terre des Hommes, aux grands Hommes, l’Afrique reconnaissante

17042010

if.jpg

L’HOMME N’ÉTAIT PAS TRÈS connu en dehors des frontières de son pays, la Guinée, au contraire de certains de ses compatriotes, devenus souvent des vedettes, mais au très mauvais sens du terme, de l’actu tant nationale qu’internationale. De plus, avec l’actualité qui foisonne, qui va trop vite pour moi (ce nuage qui fout la m… dans mon programme de sabala, m’obligeant à tout annuler), je voulais vraiment mettre un sujet de détente dans le coin, histoire de ne pas trop vous triturer les méninges surtout avec les thèmes précédents.

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué