• Accueil
  • > Archives pour février 2009

Le poète Lutumba & Carlito Lassa avaient raison

25022009

georgesbokassa.jpg Georges Bokassa, fils de l’autre, du temps de la « splendeur » de son père

Qui, dans les années 80 n’a pas dansé sur cette merveilleuse rumba signée par le Maître Lutumba Simaro, fredonnée par Carlito Lassa. En effet, dans cette chanson, dont le titre m’échappe, Carlito nous donnait des conseils très précieux pour l’avenir. Yeba talo ya mbeto tango tata azali na bomoyi, lobi a kokufa mama*.

Chaque fois que j’entends cette chanson, je pense à tous ceux qui n’ont plus leurs pères biologiques pour les guider dans ce monde dur. Je pense à ceux qui en ont encore et qui ont su profiter de leurs conseils avisés. Il y a aussi ceux, hélas ! fils des princes qui nous gouvernent qui passent leur temps à insulter l’avenir. Qui ne respectent rien sous le prétexte stupide que papa est aux affaires. Comme leurs géniteurs, ces êtres qui ne respectent rien, en dehors de la force des muscles et des armes à feu, ils sont persuadés que leurs papas sont éternels. Ils sont intimement convaincus que ces pouvoirs, acquis au bout du fusil se transmettent de père en fils, voire d’oncles à neveux.

Lire la suite… »




Les idées de Jonas Malheiro Savimbi

23022009

savimbi.jpg Retour à la Terre pour le docteur Savimbi en février 2002: la Terre ne ment jamais…

En écoutant la radio ce matin, j’ai failli m’étrangler. Voilà-t-il pas que les « amis », compagnons d’armes et militants du « Gallo Negro », Jonas Malheiro Savimbi, à l’occasion du 7e anniversaire de sa mort. Franchement, malgré ma foi en l’avenir, pour cette jeunesse africaine, il arrive des moments où mon navire de l’espoir subit des secousses terribles qui risquent de faire couler ma barque. Sans être fan de José dos Santos ni de son vieil adversaire, j’avais vraiment espéré que la mort de Savimbi et la reddition de ses officiers et hommes de troupe allaient ouvrir une ère nouvelle au sein de ses collaborateurs qui devaient continuer, sous une autre forme le combat.

Lire la suite… »




Bruno Ossébi: un mois déjà

21022009

21 février 2009.

ossebi13.jpg L’homme.

Cela fait un mois que notre bien aimé Frère Bruno Jacquet-Ossébi a subi ses brûlures, physiques. Certes, des textes nouveaux de lui, on n’en lira plus. Mais comme dirait le parrain don Francesco Mitterandi, je crois aux forces de l’esprit, et je suis intimement persuadé que cet homme, qui a débarqué dans la vie du peuple congolais comme une graine de ndika* qui aurait échappé au broyage et au concassage, ce Frère qui a illuminé la vie de certains d’entre nous l’éclair de quelques années n’est pas complètement parti. Il est là, parmi nous et avec nous, comme on nous faisait seriner tels des moutons au primaire et au collège. Si à la mort physique, les corps humains s’éteignent, nos âmes ne peuvent suivre. Elles vont forcément quelque part. je suis persuadé que l’âme de notre Frère est dans un recoin de cet univers,

Lire la suite… »




Christiane Taubira, une Voix, une Personnalité, des Convictions:Respect!

20022009

taubirachristiane2.jpg

Je regrette beaucoup de ne pas avoir scanné cette magnifique photo où l’on peut admirer la députée guyanaise Christiane Taubira en pagne africain, lors d’un séjour au Bénin où elle avait été intronisée reine. Voilà en effet le genre de femmes que le peuple nègre devrait porter aux nues, plutôt que ces escrocs bardées de kilogrammes de bijoux sur le corps, corps empuanti par des produits décapants la peau (pour ressembler à qui ?) appelées pompeusement trop stupidement par nous « Premières dames ». Depuis que j’écoute cette femme, depuis que je la lis, elle est une vraie bouffée de fraîcheur que l’on devrait mettre en exergue et montrer à nos filles et jeunes sœurs comme modèle de réussite. Et non pas celles qui se renient, celles qui sont prêtes à toutes les compromissions possibles, fut-ce pour arracher un bout de gras évalué à quelques millions de cfa, à un appartement avenue Foch, un pavillon en banlieue parisienne ou le devenu trop classique congolais « 3V » : villa, voiture et voyage !

Lire la suite… »




Bruno Ossébi: Hasta siempre la victoria!

17022009

cercuilbrunoobseques12.jpgLe cercueil de notre Frère, à la morgue de Mavula (Source: www.mwinda.org)

J’ai du lire, relire et encore relire cet article lorsque je l’ai découvert sur le site Internet de l’UNESCO. A ma grande surprise en effet, M. Koïchiro Matsuura dit déplorer la mort de notre Frère et très regretté Bruno Ossébi dont tous les Congolais pleurent la mort macabre – sauf bien sûr les chantres de la Nouvelle Espérance – depuis bientôt 1 mois.

koichiromatsuura.jpg LeDG de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura

 

J’avoue que je ne m’attendais pas à découvrir cette réaction auprès de l’UNESCO. Ça prouve vraiment que parmi nous, celles et ceux qui sont restés font un travail considérable. Il faut les louer, les féliciter, les encourager à ne jamais baisser pavillon face à l’adversité et à alimenter toutes les institutions possibles, susceptibles d’être concernés par la question de cet homme qui est celle de tous les Congolais, de tous les Africains.

Lire la suite… »




Quand Laurent Koudou Gbagbo fait le ménage

14022009

lgbagbo.jpg Gbagbo et son jeune Premier ministre, Guillaume Soro

Question à 1.000.000.000 de makuta : pendant que le camarade Laurent K. Gbagbo fait le ménage en laissant la Justice s’occuper de ses amis, parents et collaborateurs présumés véreux, que font ses Frères du pré-carré français ? Apriori, ils se tournent les pouces. Ils doivent quand même avoir la trouille en voyant cet historien laisser aller en prison Angéline Kili, 2ème épouse de Pascal Affi Nguessan et présidente du conseil d’administration (PCA) du FRC (Fonds de régulation et de contrôle du café-cacao).

Lire la suite… »




Prix de l’humour politique: il y a du lourd!

11022009

Les plus drôles d’entre nous, sont ce seulement et exclusivement celles et ceux qui en ont fait leur profession ? Quand je lis et entends les Hommes politiques, souvent, j’ai envie de leur donner la médaille d’or aux Jeux Olympiques de l’humour. Les Français ont instauré depuis 1988 un Prix de l’humour politique, décerné par le Club de l’humour politique, à l’initiative de la conseillère de Paris Jacqueline Nebout.

Il m’est difficile de créer un Prix mondial, même si pour la période 2000-2008, je voterai incontestablement pour G.W. Bush pour ses bons mots, en dehors de ses passages sinistres et pleins de monstruosités (Irak, Afghanistan, Guantanamo, Palestine…).

 yowerimuseveni.jpg

Petit florilège :

  • Yoweri Museveni, fils de Kaguta :
    •  « S’il y a un seul Ougandais parmi ces escrocs, je le flanquerai en prison dès son retour au pays ! » (le 02 février dernier après qu’une cohorte de « rois et chefs d’afrique » ait suivi et intronisé le Bédouin Kadhafi « rois des rois d’afrique ») ;
    • « L’Ouganda n’a rien pris, rien volé en RDC. Tout ce que j’ai ramené de la RDC, c’est une canne ! » Réponse de Jo Kabila : « Alors, qu’il nous rende cette canne ! »

      Lire la suite… »




Madagascar : Honneur à une femme digne !

10022009

ccile.jpgFemme d’honneur qui a su dire « non! » (Source: L’express de Madagascar)

Cécile Manorohanta, une des rares femmes ministre de la Défense au monde a claqué la porte du gouvernement de l’ex-homme d’affaires, Marc Ravalomanana. Ceci, après que la garde républicaine ait tiré sur une foule de pauvres hères complètement désarmés, faisant 28 morts au passage !

Je reprends ici les mots qu’elle a utilisés pour expliquer son émoi : « En cette période de crise politique, je compatis et je soutiens moralement toutes les familles qui ont eu des décès, (…) en tant que mère je n’accepte pas cette violence » Une telle sincérité est trop rare de nos jours où des vocables tels que  honneur, dignité, humanité ne représentent rien pour la majorité des dirigeants de cette planète.

Lire la suite… »




Festival Black Revolution : Melvin Van Peebles à l’honneur

8022009

Du 04 au 10 février se tient à la sortie du Métro Basilique dans la ville de Saint-Denis, banlieue nord de Paris un magnifique festival où les amoureux du cinéma négro-américain peuvent s’en donner à cœur joie pour (re)voir, (re)découvrir des classiques et des nouveautés de ce cinéma si riche en émotions des Frères d’Outre-Atlantique (BLACK REVOLUTION : EST-CE AINSI QUE VIVENT LES HOMMES?). Boulot oblige, il m’était quasiment impossible d’y aller en semaine (j’ai maudit la programmation…). Samedi 07 donc, bravant la météo qui promet de la neige, je m’attelle bien comme il faut (pull, gants, manteau et tralala). En voulant franchir le pas de la porte, c’est assez dur car mes pauvres papilles gustatives et mon nerf olfactif sont mis à rude épreuve : Mme mon épouse confectionne des mets dignes d’un paradis édenique. Allez, il faut être courageux et foncer, la 1ère séance étant prévue pour 14 heures 00’. Bien installé dans mon train qui démarre à 10h56’, je finis par me rendre compte que j’ai oublié l’essentiel : mon portefeuille avec ses précieux contenus sans lesquels il n’y a pas grand-chose à faire en Occident ! Ni une ni deux, je descends à la gare où le délit est constaté et suis obligé de me taper presque 50 mn d’attente. Je rentre et récupère « l’oublié », j’avale une crêpe au passage, et je saute dans un autre train : 12h56’ !!!

Lire la suite… »




Un pan de notre mémoire s’en est allé

7022009

josephndiayegoree1.jpg(Source: http://www.seneweb.com/news/article/21014.php)

Prénoms : Boubacar Joseph.

Nom : Ndiaye.

Date et lieu de naissance : le 17 août 1922 à Rufisque à 28 km de Dakar, Sénégal (ou encore le 15 octobre 1922, selon les sources).

Mort le vendredi 06 février 2009, à l’âge donc de 86 ans.

Tous ceux qui sont passés par Dakar, et qui s’intéressaient peu ou prou à l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière occidentale ont entendu sa voix forte. Ils ont tous vu ce visage émacié. Qui, parmi ces gens qui l’ont rencontré n’ont pas été glacés d’effroi, n’ont pas frémi en l’entendant raconter ce qu’il savait de cette épopée macabre qu’est le plus grand crime que l’humanité ait jamais connu. Il avait une mémoire extraordinaire. Une passion dévorante de l’histoire du peuple nègre, auquel il s’identifiait viscéralement.

Lire la suite… »







sissimages |
enza7079 |
Cordonniers à Fleur de Peau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les mille pommes d'or d'Ata...
| Les Pays
| Le concombre Masqué